From Mageia wiki
Jump to: navigation, search
Drakconf multiflag.png
Autres langues

Deutsch ; English ; Français ;



Introduction

Votre distribution Mageia est faite de logiciels et vous donnera une grande satisfaction à la condition que vous choisissiez avec soin les logiciels supplémentaires que souhaitez ajouter. Ce qui signifie :

  • Trouver le bon logiciel dont vous avez besoin ;
  • L'installer correctement ;
  • Installer des logiciels testés et approuvés ;
  • Installer seulement des logiciels compatibles avec celles existantes et les versions à venir.

Mageia vous offre les outils pour vous aider vis-à-vis du premier point et prend en charge les trois derniers. Nous vous recommandons fortement de les utiliser. Ces outils sont :

  • Drakrpm-Editmedia : Rpmdrake-mdk.png Configurer les sources pour installer et mettre à jour des logiciels (les sources sont appelées dépôts, médias, sources voire miroirs) ;
  • MageiaUpdate (Drakrpm-Update) : MageiaUpdate.png Mettre à jour votre système ;
  • Drakrpm : Installremoverpm.png Installer et supprimer des logiciels.

Vous pouvez les retrouver dans le Centre de Contrôle de Mageia qui vous attend ici :

Si vous êtes sous KDE ouvrez Menu -> Outils -> Outils Système -> Configurez votre ordinateur.

Si vous êtes sous GNOME ouvrez Système -> Administration -> Configurez votre ordinateur.

Ce sont des outils graphiques, si vous préférez les lignes de commande, n'hésitez pas à jeter un œil sur la page URPMI.

Configurer les sources pour installer et mettre à jour

La première chose à faire après avoir fait une installation est de configurer les sources (c.à.d. les dépôts, médias et miroirs). Cela signifie que vous devez sélectionner les sources qui seront utilisées lors des installations et mise à jour des applications.

Notepad.png
À noter !
Votre système a une architecture 32 bits appelée i586, ou une 64 bits appelée x86_64. Prenez le temps de choisir les dépôts qui correspondent à votre système ou qui ne dépendent pas de l'architecture (ces derniers sont appelés noarch.


Configurer les dépôts officiels

C'est un sage choix si vous n'êtes pas un expert parce que ces dépôts sont sains et sont automatiquement en correspondance avec votre distribution (version, architecture...) et mettent à disposition des logiciels testés.

Les dépôts officiels de Mageia pour les versions finales contiennent ceux-ci :

  • Core : Le dépôt Core (de base) comprend des paquets avec des logiciels libres et open-source.
  • Non-free : Le dépôt Nonfree (non-libres) comprend les paquets qui sont libres/gratuits, c'est-à-dire que Mageia peut les redistribuer, mais ils contiennent du logiciel à source fermée.
  • Tainted Le dépôt Tainted (corrompu, contaminé) comprend les paquets sous différentes licences, celles qui sont libres et non libres, mais les principaux critères pour les paquets dans ce dépôt est qu'ils peuvent enfreindre des brevets et des lois sur le droit d'auteur (copyright) dans certains pays dans le monde.

Ici vous trouverez plus d'informations sur ces catégories.

Chaque média comporte quatre dépôts :

  • Release : Ce sont les dépôts principaux qui contiennent tous les paquetages de la section lors de l'édition d'une version de Mageia.
  • Updates : Contiennent toutes les mises à jour de sécurité ou de correction de bugs pour la section.
  • Backports : Contiennent de nouvelles versions de paquetages : des mises à jour qui ne sont fournies que pour maintenir le paquetage à jour ou ajouter de nouvelles possibilités, plutôt que pour résoudre des bugs ou des problèmes de sécurité.
  • Testing : Contiennent des paquetages candidats à devenir une mise à jour. Quand un bug est identifié dans un paquetage de Mageia, la politique de mise à jour requiert de la part du mainteneur du paquetage la construction d'un paquetage pour résoudre le problème, et de le placer dans le dépôt /testing approprié (Voir Activer les médias Testing ).

Plus d'informations ici.

De façon automatique

C'est la façon la plus simple puisque votre système choisira automatiquement les sources des médias qui semblent les meilleures à votre place (en fonction de votre position géographique, de la bande passante etc.)

Dans le centre de contrôle de Mageia, cliquez sur Gestion des logiciels (sur la gauche) puis sur Configurer les sources pour installer et mettre à jour des logiciels Rpmdrake-mdk.png
GestionDesLogiciels.png
Dans la nouvelle fenêtre qui s'ouvre vous pouvez certainement voir une ou deux lignes correspondant au support (CD ou DVD) que vous avez utilisé pour l'installation (même si vous avez installé l'image d'installation sur un périphérique USB). Vous pouvez les laisser, mais vous aurez alors besoin du support à chaque fois que le système a besoin d'installer un logiciel figurant sur ce support, ce qui peut être très ennuyeux. Si vous avez une bonne connexion internet, il est préférable d'utiliser les dépôts officiels en ligne. Dans ce cas : choississez toutes les lignes faisant référence au support et cliquez sur Supprimer.
Dépôts juste après une installation.
Notepad.png
À noter !
Si vous avez installé une image ISO sur une clé USB, vous n'avez pas le choix et devez installer les dépôts en ligne ou en montage local (voir ci-dessous) parce que le système ne pourra pas aller chercher les logiciels à partir d'une clé USB.



Maintenant pour installer les dépôts officiels, cliquez sur Ajouter puis une fenêtre s'ouvrira pour vous demander votre accord, cliquez sur Oui.
GestionDesLogiciels1.png
Après un moment, selon votre bande passante, vous verrez une liste des médias disponibles. Notez qu'en utilisant cette méthode dans la colonne "Type" apparaît "Liste de miroirs".


Parmi cette liste, vous pouvez choisir par quel moyen les installations peuvent se faire en cochant/décochant dans la colonne Activé. Par défaut, seuls les dépôts testés sont cochés (par exemple Testing ne l'est pas).


Parallèlement, les média de mises à jour sont indiqués via la colonne M.à.J.. Pour des raisons de sécurité la "boîte" est verrouillée. Pour changer cela vous devez passer par le terminal et taper :
Konsole.png
[user@computer ~]$ drakrpm-edit-media --expert
[user@computer ~]$ _
Dépôts juste après une configuration
Notepad.png
À noter !
Le système cherche les paquetages dans les différents dépôts dans le même ordre que celui dans lequel ceux-ci sont disposés dans la liste et installera celui du premier qu'il trouvera. Utilisez les flèches sur le côté droit pour changer l'ordre.


Choisir des sources spécifiques

Si vous rencontrez des problèmes avec les médias configurés automatiquement (ralentissements, déconnexions, etc.), vous pouvez choisir d'autres sources, prenez par exemple celles qui vous ont été conseillées.

Dans le centre de contrôle de Mageia, cliquez sur Gestion des logiciels (sur la gauche) puis sur Configurer les sources pour installer et mettre à jour des logiciels Rpmdrake-mdk.png
GestionDesLogiciels.png
Dans la nouvelle fenêtre qui s'est ouverte, sélectionnez tous les dépôts (en utilisant la touche <Shift>

) et cliquez sur Supprimer sur le côté droit.

Suppression des sources actuelles
Cliquer sur Oui pour accepter la suppression.
GestionDesLogiciels4.png
Dans le menu, cliquer sur Fichier > Ajouter un miroir de média spécifique. Une nouvelle fenêtre apparaîtra, répondre Oui à la question à propos de la mise en relation avec Mageia.
GestionDesLogiciels5.png
Une nouvelle fenêtre s'ouvre avec une liste des pays. Choisissez le vôtre (ou un pays tout proche) par un clique sur symbole supérieur à ">". Ensuite tous les médias sources pour ce pays seront affichés. Cliquez sur celui que vous désirez puis sur Ok.
Liste des médias sources disponibles
Téléchargement en cours.
GestionDesLogiciels7.png
Après un moment, selon votre bande passante, vous verrez une liste des médias disponibles. Notez que la colonne "Type" affiche maintenant "HTTP" à la place de "Liste des miroirs" avec la méthode automatique


Parmi cette liste, vous pouvez choisir par quel moyen les installations peuvent se faire en cochant/décochant dans la colonne Activé. Par défaut, seuls les dépôts testés sont cochés (par exemple Testing ne l'est pas).

Parallèlement, les mises à jour sont possibles depuis le média via la colonne M.à.J.. Pour des raisons de sécurité la "boîte" est verrouillée. Pour changer cela vous devez passer par le terminal et taper :
Konsole.png
[user@computer ~]$ drakrpm-edit-media --expert
[user@computer ~]$ _


Médias sources après configuration
Notepad.png
À noter !
Le système cherche les paquetages dans les différents dépôts dans le même ordre que celui dans lequel ceux-ci sont disposés dans la liste et installera celui du premier qu'il trouvera. Utilisez les flèches sur le côté droit pour changer l'ordre.


Dialog-information.png
Astuces !
Il est possible d'installer plusieurs médias si par exemple l'un d'entre eux échoue. Si vous faites cela, soyez malin et prenez des sources qui n'ont pas de liens avec ce même miroir.


Pour plus d'informations, voir cette page(en)

Configurer une image ISO en montage local

Ce paragraphe et le suivant traiteront de la façon dont il faut procéder pour déclarer une image ISO sur un HDD locale ou en LAN comme une source. Cela est très utile pour tous ceux qui ont une bande passante limitée ou une impossibilité de se relier à Internet tout en étant plus rapide qu'un téléchargement en ligne. Il permet de plus d'éviter certains problèmes rencontrés lors de la lecture sur un périphérique, tels les DVD ou les clés USB.

Le premier pas à faire pour définir la connexion d'un montage local est d'éditer le fichier /etc/fstab. Cela demande d'éditer un fichier avec les privilèges d'administrateur (root). IL y a plusieurs façon d'y parvenir (on va juste en choisir une) :

S'il est disponible depuis le menu de votre bureau, sélectionnez un terminal administrateur puis éditez /etc/fstab avec votre éditeur de texte préféré ;
S'il est accessible depuis votre gestionnaire de dossiers, sélectionnez un terminal administrateur puis éditez /etc/fstab avec votre éditeur de texte préféré ;
Autrement, ouvrez un terminal et tapez :
Konsole.png
[user@computer ~]$ su <nom-de-votre-éditeur-de-texte-préféré> /etc/fstab
[user@computer ~]$ _
Dans tous les cas vous serez invité à entrer votre mot de passe root.
Une fois /etc/fstab ouvert dans votre éditeur de texte, vous devez (être très prudent) ajouter la ligne suivante :
{absolute-path-to-iso} {absolute-path-to-mount-point} iso9660 loop
Il est recommandé de mettre l'image ISO sur une autre partition que la principale / telle que /home. De cette façon si vous reformatez / (comme pour une installation toute neuve de Mageia) vous ne perdrez pas l'image ISO.
Ensuite il faut paramétrer le chemin vers l'image ISO. Cela rend le contenu de l'ISO disponible par ce chemin, comme s'il avait été copié à cet endroit. À mettre aussi dans une partition séparée de /.
e.g. l'auteur de cet article à dans son /etc/fstab ces lignes :
# iso's
/pinst/isos/mga4/Mageia-4.1-x86_64-DVD.iso /pinst/rpms/dvd4 iso9660 loop
Une fois que l'image ISO a bien été ajoutée, sauvegardez et quittez.
La prochaine fois que vous vous connecterez (ou que vous redémarrerez), l'image ISO sera accessible.
Pour rendre l'image ISO accessible comme il faut (après avoir sauvegardé), prenez cet exemple, vous pouvez taper depuis un terminal administrateur :
Konsole.png
[root@computer ~]# mount /pinst/rpms/dvd4
[root@computer ~]# _


mount
va trouver les autres paramètres depuis /etc/fstab.

La prochaine étape est de créer un chemin menant aux paquetages à l'intérier de l'image ISO.

Un DVD ISO classique Mageia 64-bit aura le chemin interne suivant :
Vers le paquetage depuis core : x86_64/media/core/
Vers le paquetage depuis nonfree : x86_64/media/nonfree/
Notez qu'en cas de DVD 32-bit nous utiliserons i586 à la place de x86_64.
Nous aurons donc besoin de créer deux raccourcis dans cet emplacement.
Le moyen le plus simple est de créer les raccourcis dans le même dossier comme point de montage du DVD.
Suivez l'exemple de l'auteur ci-dessus utilisant ln
(sur le terminal) pour créer les raccourcis :
Konsole.png
[root@computer ~]# ln -s dvd4/x86_64/media/core dvd4c
[root@computer ~]# _


Konsole.png
[root@computer ~]# ln -s dvd4/x86_64/media/nonfree dvd4nf
[root@computer ~]# _


Faire une liste des fichiers de dvd4c montrera tous les paquetages depuis le répertoire core sur l'image ISO.
De même avec un liste des fichiers de dvd4nf montrera les paquetages depuis le répertoire nonfree de l'image ISO.
La dernière étape est de mettre en place des sources locales depuis l'image ISO, qui seront montrés dans la prochaine section.
À partir de ces exemples dvd4c sera le chemin vers les paquetages depuis core sur l'ISO, et dvd4nf celui des paquetages nonfree.
Ils doivent être mis en place en tant que sources locales distinctes.

Configurer les sources locales

Dans le Centre de contrôle de Mageia, cliquez sur Gestion des logiciels (sur la gauche) puis sur Configurer les sources pour intaller et mettre à jour des logiciels.
Sélectionner Fichiers ; Ajouter un média personnalisé.

GestionDesLogiciels10.png
  • Type de média : laisser comme Fichiers locaux ;
  • Nom du média : c'est le nom affiché lorsque de la visualation ou lors d'une mise à jour des sources configurées (mettez un nom qui a du sens pour vous) ;
  • Chemin du média : sélectionner le chemin vers le dossier où vous gardez les paquetages pour les ajouter comme sources (mettez un nom qui a du sens pour vous) ;
    • Dans le cas d'une source en montage local, il doit y être inclu le chemin vers l'ISO utilisée ainsi que le chemin vers les paquetages à l'intérieur de l'image ISO (Voir le paragraphe précédent pour plus de détails).
  • Ajouter tous les médias d'une distribution : laisser le champ vide ;
  • Marquer ce média comme un média de mise à jour : Sauf si vous savez ce que vous allez inclure uniquement les médias de mise à jour dans un dossier local, laisser le champ vide. Pour les sources en montage local le champ doit toujours être vide.

Une fois les paramètres configurés, cliquez sur Ok.

Maintenant vous devriez vérifier l'ordre des sources configurées.
Le premier paquetage trouvé avec le nom donné sera préféré par le système à ceux trouvés par la suite. Les sources sont balayés de haut en bas.
Par défaut, les sources locales se retrouvent en haut, suivi par les sources ISO et enfin par les sources en lignes.

Dialog-information.png
Astuces !
Vous pouvez modifier l'ordre des sources en les sélectionnant puis en cliquant sur les flèches situées à droite de la fenêtre.

Vous devez donc vous assurer que les dépôts sont dans l'ordre que vous désirer.
Généralement, si vous avez configuré des sources en montage local elles devraient être placées avec les sources ISO ajoutées automatiquement. De plus, assurez-vous que toutes les sources ISO correspondantes sont désactivées, sinon vous serez toujours invité à les insérer.

Il y a des exceptions à ces règles générales.
Par exemple, si vous ajoutez une source tiers, qu'il s'agîsse d'une image ISO en réseau local, un dossier local ou d'un dépôt distant (voir la section suivante), vous aurez probablement envie de donner une priorité plus élevé aux paquetages provenant des sources de Mageia et mettre ainsi les sources tiers en bas de la liste.

Lorsque vous avez terminé, cliquez sur Ok pour quitter.

Utiliser un dépôt venant d'une source tiers

Vous pouvez rencontrer des paquetages provenant de dépôts tiers pour Mageia. Ceux-ci peuvent apporter de nouvelles versions d'applications que celles disponibles dans les dépôts officiels, ou des applications qui ne sont pas disponibles dans les dépôts officiels.

En général, nous vous conseillons d'utiliser les dépôts officiels dès que possible, mais si vous avez vraiment besoin d'une application ou d'une version qui n'est pas disponible dans les dépôts officiels, utilise une source tiers est une option plus sûre que d'utiliser un paquet provenant d'une distribution différente, ou de faire une installation à partir du code source.

Mageia ne peut fournir aucun support pour des paquets fournis par des tiers : si vous rencontrez des problèmes lors de l'utilisation de tels paquets, s'il vous plaît demandez le soutient du fournisseur de celui-ci. Nous recommandons fortement que vous vérifiez d'abord si une application est disponible dans les dépôts officiels et s'il est, utilisez ce paquet, même si elle n'est pas la dernière version du logiciel. Avoir la dernière version (peut-être corrompu) n'est pas aussi important que d'avoir un logiciel qui fonctionne.

Dans le Centre de Contrôle de Mageia, cliquez sur Gestion des logiciels > Configurer les sources pour installer et mettre à jour des logiciels Rpmdrake-mdk.png.
Cliquez ensuite sur :
Fichier > Ajouter un miroir ( <Ctrl + S>

).
Une fenêtre s'ouvrira avec les informations suivantes :

  • Type de média ;
  • Nom du média ;
  • URL.
GestionDesLogiciels11.png


Mettre à jour le système

Cet outils est très simple d'utilisation.
Quand vous cliquez sur MageiaUpdate.png le CCM vérifiera les mises à jour disponibles, s'il en trouve, le CCM vous affichera une liste avec la possibilité de refuser de mettre à jour certains paquets. Quand vous êtes prêt, cliquez sur Mettre à jour pour que tous les paquets que vous n'avez pas désélectionnés se mettent à jour. Pour faire encore plus simple, vous pouvez vous contenter d'attendre que le logo Error.png apparaîsse sur le tableau de bord, puis cliquez dessus pour efectuer la m.à.j..

Installer et supprimer des logiciels

Cet outils est connu sous le nom Drakrpm (ou Rpmdrake) est un programme gérant les installations, désinstallations et mise à jour des paquetages. C'est l'interface graphique de URPMI-fr.

À chaque fois que vous exécuterez Drakrpm, il fera une vérification des listes de paquetages en ligne (les médias si vous avez suivi ;-) ) téléchargés tout droit depuis les serveurs officiels de Magiea, et vous montrera à chaque fois les dernières applications et paquets disponibles pour votre ordinateur.

Un système de filtre vous permet de n'afficher que certains types de paquetages : vous pouvez afficher uniquement les applications installées (par défaut), ou seulement les mises à jour disponibles. Vous pouvez tout aussi bien n'afficher que les paquetages qui ne sont pas installés. Vous pouvez alors chercher par nom de paquetage, par le résumé des descriptions, par la description complète des paquetages ou encore dans les noms de fichiers incluent dans les paquetages.

  • 1. Filtrer par type de paquet : Ce filtre vous propose de n'afficher qu'un certain types de paquetage. La première fois que vous démarrez le gestionnare, il affiche seulement les applications avec une interface graphique. Vous pouvez afficher soit tous les paquetages et toutes leurs dépendances et bibliothèques, soit n'afficher que les groupes de paquetage tels que les applications ou les mises à jour seulement, soit uniquement afficher les paquetages rétroportés depuis les nouvelles versions de Linux Mageia.
Dialog-information.png
Astuces !
Il est souvent plus sage mettre ce filtre sur Tous.


  • 2. Filtrer par état du paquet : Ce filtre vous permet d'afficher les paquets en fonction de leur état : Installé, Non-installé ou Tous (ce dernier affiche donc les paquets installés et ceux qui ne le sont pas).
  • 3. Recherche : Cliquez sur cet icône pour chercher au travers des noms de paquetages, des résumés, de leur description complète ou au travers des fichiers contenus dans les paquetages.
  • 4. "Barre de Recherche" : Entrez ici un ou plusieurs mot clé(s). Si vous utilisez plus d'un mot clé séparez les par "|". E.g. si vous faites une recherche sur mplayer et xine tapez <mplayer | xine>

.

  • 5. Effacer tout : Cest icône efface en un clique tous les mots clés entrés dans la "Barre de recherche".
  • 6. Listes des catégories : L'espace sur le côté gauche regroupe toutes les applications et paquetages par catégorie et sous-catégorie.
  • 7. Panneaux de description : Ce panneau affiche le nom du paquetage, son résumé et la description complète. Il affiche de nombreux éléments utiles à propos du paquetage. Il peut aussi donner des détails plus précis sur celui-ci, afficher les fichiers inclus dans le paquetage ainsi que la liste des derniers changements fait par le mainteneur.


GestionDesLogiciels17.png


Légende de la colonne statut :

State installed.png : Ce paquet est déjà installé. State to update.png : Ce paquet est une mise à jour.
State to install.png : Ce paquet sera installé. State to remove.png : Ce paquet va être désinstallé.
State base.png : Ce paquet ne peut pas être modifié.

Après avoir régler correctement les filtres, vous pouvez trouver votre logiciel soit par catégorie (dans la zone 6 ci-dessus) ou par nom/résumé/ description. En utilisant la zone 4, une liste de paquetage en lien avec ce que vous voulez trouver s'affichera (en fonction aussi et surtout des dépôts qui auront été configuré). Les différents statuts sera indiqué, pour le changer, il suffit de décocher ou de cocher le champ devant le nom du paquetage puis de cliquer sur Appliquer.

Prenons l'image ci-dessus comme exemple :

  • Si je décoche Digikam (la flèche verte nous indique qu'il est installé), le statut de l'icône passera au rouge avec une flèche allant vers le haut. Le logiciel sera désinstallé une fois que l'on clique sur Appliquer ;
  • Si je coche qdigidoc (qui n'est pas installé, voir le statut), l'icône orange avec une flèche allant vers le bas apparaîtra et pour l'installer il suffira de cliquer sur Appliquer.

Liens internes

Liens externes