From Mageia wiki
Jump to: navigation, search
Drakconf multiflag.png
Autres langues

Deutsch ; English ; Français


Présentation

Les options du noyau (aussi appelées paramètres du noyau) sont utilisées pour fournir, au sujet du matériel, des compléments d'information que le noyau n'aurait pas su déterminer seul, ou bien pour imposer des valeurs que le noyau aurait détectées autres.
Ces options peuvent être données à titre temporaire, au moment du boot (au démarrage d'une session ou d'une installation), elles durent jusqu'au boot suivant, ou bien à titre définitif en configurant le chargeur de boot (Grub Legacy ou Grub2). Lorsque vous êtes invité à utiliser une option particulière, il est généralement préférable d'essayer d'abord d'ajouter l'option à titre temporaire pour essai. Une fois assuré que l'option a bien l'effet attendu, vous pouvez alors l'ajouter à titre définitif. Voir ci-dessous comment réaliser ces ajouts selon les deux méthodes.

Les options du noyau sont des chaînes de caractères :

  • sensibles à la casse
  • quelquefois limitées à un simple mot ("splash" ou "noapic")
  • qui comportent quelquefois un signe = avec différentes valeurs possibles ("acpi_backlight=vendor")
  • qui comportent quelquefois une ponctuation ("i8042.noloop")
Warning.png
Attention !
Toujours entrer les options du noyau exactement telles qu'indiquées. Les erreurs d’épellation, de format ou les valeurs invalides ne produiront aucun message d'erreur, les options n'auront simplement aucun effet.


Toutes les options du noyau : https://www.kernel.org/doc/Documentation/kernel-parameters.txt

Principales options disponibles

Option Effet Observations
vga=xxx Etablit la résolution du framebuffer à VESA mode xxx. Exemple vga=768. Voir ici pour d'autres valeurs.
acpi=off OU noacpi Cette option désactive le système ACPI en totalité (Advanced Configuration and Power Interface). Elle peut s'avérer très utile, par exemple, si votre ordinateur ne supporte pas l'ACPI ou si vous pensez que l’implémentation de l'ACPI peut causer des problèmes (par exemple des reboots aléatoires ou des blocages du système). ACPI est un standard de la gestion de l'énergie. Il permet l'économie de l'énergie en arrêtant les périphériques inutilisés, c'était la méthode utilisée avant APM.
apm=off OU noapm désactive l'APM (Advanced Power Management).
acpi=force Active le system ACPI même si la date dans le BIOS de votre ordinateur est antérieure à l'an 2000. Ce paramètre écrase acpi=off et s'utilise aussi avec le matériel récent si le support de l'ACPI n'est pas activé malgré apm=off.
pci=noacpi OU acpi=noirq Ces options désactivent le "PCI IRQ routing"
pci=acpi Cette option active le "PCI IRQ routing"
acpi_irq_balance ACPI est autorisé à utiliser les interruptions PIC pour minimiser l'usage d'IRQ en commun.
acpi_irq_nobalance ACPI n'est pas autorisé à utiliser les interruptions PIC.
acpi=oldboot Désactive le système ACPI presque complètement ; seuls seront utilisés les composants requis pour le boot.
acpi=ht Désactive le système ACPI presque complètement ; seuls seront utilisés les composants requis pour l'hyper threading.
acpi.power_nocheck=1 OR acpi_osi=Linux Désactive la vérification de l'état l'énergie. L'option deux modifie la liste des chaines de caractères de l'interface des SE supportés (modifie la compatibilité du SE rapportée au BIOS). Nécessaire sur certains BIOS défaillants pour faire fonctionner le contrôle de la température/ventilateur.
noapic Désactive le "Advanced Programmable Interrupt Controller (APIC)". Il y a deux composants dans le système APIC d'Intel, l'APIC local (LAPIC) et l'APIC d'E/S. Ce dernier oriente les interruptions qu'il reçoit des bus périphériques vers un ou plusieurs APIC locaux qui sont dans le processeur. C'est très utile pour les sytèmes multi-processeurs. Certains ordinateurs rencontrent des problèmes avec les systèmes APIC, ce qui peut provoquer des blocages ou une détection incorrecte de périphériques (message d'erreur : "spurious 8259A interrupt: IRQ7"). Dans ce cas, désactiver l'APIC et/ou l'APIC local.
nolapic Désactive l'"APIC local".
irqpoll Modifie la façon dont le noyau gère les appels des interruptions (choisir "polling"). Peut être utile en cas de problèmes avec les interruptions matérielles
rd.blacklist=(nom du pilote) Essaye d'empêcher X d'utiliser un pilote donné. Voici une combinaison qui fonctionne pour certaines configurations dual-GPU (Nvidia Optimus) : rd.blacklist=nouveau rd.blacklist=nvidia xdriver=intel
xdriver=(nom du pilote) Essaye d'imposer l'utilisation d'un pilote donné. Exemple: xdriver=nouveau (pilote open source pour NVIDIA). Autres pilotes : intel, nvidia (pilote propriétaire NVIDIA), fglrx (pilote propriétaire ATI/AMD), radeon (pilote open source pour ATI/AMD).
xdriver=vesa : utilise l’implémentation VESA du BIOS. Avec l'UEFI, il n'y a pas de VESA, c'est EFIFB à la place.
mem=xxxM Etablit la mémoire disponible à xxx MO Exemple: mem=256M spécifie 256MB de RAM.
systemd.unit=multi-user.target Pour permettre au ThinkPad R50e d'atteindre un bureau Live fonctionnel si la machine présente lors du démarrage un écran noir figé. Peut-être valable pour les ordinateurs équipés de l'intel 915.
init=/bin/sh Ouvre une console root pour réaliser des opérations administratives. Exemple: Modifier un mot de passe root perdu grâce à la commande passwd.
init=/sbin/init/ Désactive Plymouth
Retirer les arguments "splash=silent" ou "splash" et "quiet" s'ils apparaissent. Boote en mode verbeux

Comment modifier les options du noyau

Grub legacy est le chargeur par défaut de Mageia bien qu'il supporte aussi Grub2 en cas de préférence. Depuis Mageia 4, si vous utilisez un système UEFI, le chargeur par défaut est Grub 2.
Si vous devez ajouter plusieurs options, les séparer avec la touche ESPACE mais ne pas ajouter d'espace avant ou après un signe = ou une ponctuation dans l'option elle-même.

Warning.png
Attention !
Grub utilise un clavier UK, principalement qwerty avec le signe = à la place de la touche ´ et / à la place de la touche - .


Options temporaires pour l'installateur

Avec le chargeur de boot Grub Legacy

  • Booter sur le média à partir duquel vous réalisez l'installation de Mageia. Une fois que le menu "GNU GRUB" apparait, comme ci-dessous (Mageia 4):

KO-grub-install1.png

  • Presser F6 puis sélectionner "Default" et presser ENTREE. Le mode édition ressemble à quelque chose comme cela :

KO-grub-install2.png

  • Utiliser les touches fléchées pour déplacer le curseur jusqu'à la fin de la ligne appelée "Boot Options", presser ESPACE pour ajouter un espace (après install) puis taper avec soin l'option (ou les options) du noyau désirée(s) et taper sur ENTREE

Avec le chargeur de boot Grub 2

  • Booter sur le média à partir duquel vous réalisez l'installation de Mageia. Une fois que le menu "GNU GRUB" apparait, comme ci-dessous (Mageia 5):

KO-grub2-installer1.png

  • Sélectionner "Start Mageia 5 Install" puis appuyer sur la touche e pour accéder au mode édition. Le mode édition ressemble à quelque chose comme cela :

KO-grub2-installer2.png

  • Utiliser la touche fléchée vers le bas pour déplacer le curseur sur la ligne commençant par le mot "linux", puis appuyer sur la touche FIN pour déplacer le curseur à la fin de la ligne, dans le cercle rouge. Normalement cela devrait être immédiatement après le mot "quiet".
  • Presser ESPACE pour ajouter un espace (après "quiet") puis taper avec soin l'option (ou les options) du noyau désirée(s).
  • Puis presser ECHAP pour quitter sans sauvegarder ou Ctrl x ou F10 pour booter avec la nouvelle liste des options du noyau.

Options temporaires pour le chargeur de boot (boot loader)

Avec le chargeur de boot Grub Legacy

  • C'est le chargeur de boot par défaut. Démarrez votre ordinateur comme d'habitude et une fois le menu "GNU GRUB" affiché, comme ci-dessous (Mageia 4) :

KO-grub-boot1.png

  • Presser F3 puis sélectionner Default et presser ENTREE. Le mode édition ressemble à quelque chose comme cela :

KO-grub-boot2.png

  • Utiliser les touches fléchées pour déplacer le curseur jusqu'à la fin de la ligne appelée "Boot Options", presser ESPACE pour ajouter un espace (après vga=788) puis taper avec soin l'option (ou les options) du noyau désirée(s) et taper sur ENTREE. Dans la copie d'écran ci-dessus, l'option init=/bin/sh a été ajoutée.
Warning.png
Attention !
Si vous utilisez le chainage des chargeurs de boot, vous devez écrire les options dans le dernier chargeur de la chaîne (dans les chargeurs précédents, la ligne "Boot Options" est vide)


Avec le chargeur de boot Grub 2

  • Démarrez votre ordinateur comme d'habitude et une fois le menu "GNU GRUB" affiché, comme ci-dessous (Mageia 5) :

KO-grub2-boot1.png

  • Choisir le noyau désiré puis appuyer la touche e pour accéder au mode édition. Le mode édition ressemble à quelque chose comme cela :

KO-grub2-boot2.png

  • Utiliser la touche fléchée vers le bas pour déplacer le curseur sur la ligne commençant par le mot "linux", puis appuyer sur la touche FIN pour déplacer le curseur à la fin de la ligne, dans le cercle rouge. Normalement cela devrait être immédiatement après le mot "quiet".
  • Presser ESPACE pour ajouter un espace (après "quiet") puis taper avec soin l'option (ou les options) du noyau désirée(s).
  • Puis presser ECHAP pour quitter sans sauvegarder ou Ctrl x ou F10 pour booter avec la nouvelle liste des options du noyau.

Comment modifier définitivement les options du noyau

Avec le chargeur de boot Grub Legacy

  • Se connecter au système et ouvrit une console.
  • Dans la console, après l'invite $, entrer la commande su - et le mot de passe pour acquérir les droits administrateur.
  • Puis entrer :
Konsole.png
[root@computer ~]# kwrite /boot/grub/menu.lst
[root@computer ~]# _

Il est possible de remplacer kwrite par n'importe quel autre éditeur de texte.

  • Trouver le noyau auquel vous souhaitez ajouter des options et déplacer le curseur à la fin de la ligne commençant par "kernel...", après "vga=788", voir le cercle rouge dans la copie d'écran, puis presser ESPACE pour ajouter un espace et taper avec soin l'option (ou les options) du noyau désirée(s).

KO-grub-permanently.png

  • Sauvegarder et quitter kwrite

Avec le chargeur de boot Grub 2

  • Faire comme ci-dessus pour ouvrir le fichier /etc/default/grub dans kwrite ou n'importe quel autre éditeur de texte.
  • Trouver la ligne GRUB_CMDLINE_LINUX_DEFAULT=" splash quiet resume....." et déplacer le curseur à son extrémité, voir le cercle rouge dans la copie d'écran, puis presser ESPACE pour ajouter un espace et taper avec soin l'option (ou les options) du noyau désirée(s).

KO-grub2-permanently.png

  • Sauvegarder et quitter kwrite
  • Exécuter la commande update-grub (ou update-grub2 ce qui revient au même).