From Mageia wiki
Jump to: navigation, search

Cette page est actuellement disponible dans ces langues :

Poturguese : Mageia 2 Notas de lançamento versão - pt-BR
Anglais (English) : Mageia 2 Release Notes
Français (French) : Mageia 2 : Notes de Version - FR

Contents

Introduction

Mageia 2 marque un nouveau jalon dans un travail acharné qui a commencé le jour où la distribution Linux Mageia est née.

Cette page devrait vous aider à obtenir un aperçu de ce que Mageia offre à ses utilisateurs.

Média d'installation disponibles

Mageia a deux types de média (support) d'installation distincts :

  • Des fichiers au format ISO pour (graver des) DVD et CD avec support double architecture pour ce dernier. Ce type de DVD et CD utilisent l'installateur DrakX traditionnel et
  • Des fichiers au format ISO pour (graver des) Live CD, ce type de CD (live) peut être utilisé pour se faire une idée ou tester la distribution. Il peut aussi être utilisé pour installer Mageia sur votre disque dur

Pour plus d'informations, jetez un coup oeil à la page Supports d'installation.

Vous trouverez toujours les informations pour le téléchargement sur la page de téléchargement de Mageia; les téléchargements en direct (via FTP et HTTP) et BitTorrent sont disponibles.

Les dépôts en ligne de Mageia

Les paquets de Mageia existent dans trois dépôts/médias différents, selon la licence utilisée par chaque paquet. Voici un aperçu de ces dépôts :

  • Core: Le dépôt Core (de base) comprend des paquets avec des logiciels libres et open-source, à savoir les paquets autorisés sous licence libres et open-source, l'ensemble des médias Core (de base) sont ajoutés par défaut et les dépôts "Core Release (de base) " et "Core Updates (mises à jour de base)" sont activés par défaut
  • Nonfree: Le dépôt Nonfree (non-libres) comprend les paquets qui sont libres de charge/gratuit, c'est à dire Mageia peut les redistribuer, mais ils contiennent du logiciel à source fermé (d'où le nom de Nonfree (non-libres)); Par exemple, ce dépôt comprend les pilotes propriétaires des cartes graphiques nVidia et ATI, des micrologiciel (firmware) pour différentes cartes réseau Wi-Fi ... etc L'ensemble des médias Nonfree (non-libres) est ajouté par défaut et les dépôts "Nonfree Release (non-libres)" et "Nonfree Updates (mises à jour non-libres)" ne sont pas activé par défaut
  • Tainted: Le dépôt Tainted (corrompu, contaminé) comprend les paquets sous différentes licences, celles qui sont libres et non libres, mais les principaux critères pour les paquets dans ce dépôt est qu'ils peuvent enfreindre des brevets et des lois sur le droit d'auteur (copyright) dans certains pays dans le monde (par exemple les codecs multimédia nécessaires pour lire des fichiers audio/vidéo de différents types, les paquets nécessaires pour lire les DVD vidéo du commerce ... etc); tel que l'ensemble des médias Tainted (corrompu, contaminé) est ajouté par défaut, mais PAS activé par défaut, c'est à dire qu'il est à consentement préalable, donc vérifiez vos lois locales avant d'utiliser les paquets provenant de ce dépôt. Ce dépôt est uniquement ajouté pour pour raisons de commodité pour les utilisateurs. Ce dépôt est à Mageia, ce que le dépôt PLF est pour les utilisateurs de Mandriva ou le dépôt RPM Fusion est pour les utilisateurs de Fedora.

Principales nouvelles fonctionnalités dans Mageia 2

Installeur

Nouveautés générales

La couverture fonctionnelle de l'installeur pour le support du matériel a été considérablement améliorée.

L'espace nécessaire à l'installation minimale de la distribution Linux Mageia a été réduit et il est passé de 530Mo (Mandriva 20xx.x ou Mageia 1) à 325Mo.

Étape 1

L'étape 1 est la première partie de l'installateur, démarré à partir d'un CD, un DVD, une clé USB, un disque dur local ou depuis le réseau. Son but est de trouver la deuxième étape, qui est soit l'installateur en cours soit le système de secours.

Dans Mageia 2, l'étape 1 a reçu les améliorations suivantes:

  • étape 1 plus petite (mémoire ?, durée ?) (2.5 fois plus petite sur architecture processeurs (CPU) x86_64)
  • essaie les chemins préfixés pour chaque architecture processeurs (CPU) pour les installations via FTP et HTTP (comme celà a déjà été fait pour les installations par NFS(montage réseau)/CD-ROM/disque dur)
  • suppression du support pour KA (Ka Clustering Tools / KaDeploy)
  • utilisation de pppd (demon du protocole PPP) et du protocole pppoe à jour
  • gère plus de contrôleurs PCMCIA de cartes d'extension.
  • correction du plantage de la détection du PCMCIA sur architecture CPU x86_64
  • prise en charge des architectures processeurs (CPU) pour MIPS et ARM
  • gestion de l'installation à partir de disques virtuels

Nouvelles possibilités

Ainsi Mageia 2 fournit une nouvelle étape 1. De plus l'étape offre désormais 2 possibilités. Par exemple: pour les CD, le fichier boot.iso traditionnel a un nouveau compagnon qui est le fichier boot-nonfree.iso, ce dernier contient des firmware non libres.

Comme dans les versions précédentes, le fichier boot.iso ne contient que des pilotes et des logiciels libres.

Cependant, le fichier boot-nonfree.iso contient également des micrologiciels (firmware) non libres qui sont nécessaire pour le fonctionnement de certains pilotes libres, en particulier les micrologiciels (firmware) pour cartes réseau/SCSI/... et aussi quelques pilotes non libres de carte réseau.

Etape 2

L'étape 2 apporte la prise en compte de dkms dans la partie 1 et est la deuxième partie de l'installateur. C'est l'installateur actuel qui est soit en mode graphique ou soit en mode texte.

Mageia 2 a reçu les améliorations suivantes:

  • installation minimale plus petite, système de base plus petit
  • prise en charge de systemd de base
  • installation de lvm2, perl-Hal-Cdroms seulement si nécessaire
  • installation de microcode_ctl automatiquement si nécessaire
  • installation de cpufreq dans plus de cas, lorsque cela est utile
  • installation de certains paquet plus tôt afin d'avoir une synthèse plus rapide
  • l'installation via un réseau wifi fonctionne maintenant
  • meilleur prise en charge de brtfs
  • meilleur prise en charge de LVM
  • meilleur gestion de l'installation par le port série (serial line)
  • meilleure mise à jour du système à partir d'une installation existante d'un système sous Mandriva Linux.
  • gestion améliorée des UUID et les étiquettes/marqueurs pour le swap
  • prise en charge de nilfs2
  • gestion des disques durs dont la capacité est supérieure à 2,2 To
  • alignement des partitions sur une limitation (frontière) de 1 Mo, comme les systèmes d'exploitation récents le font, avec des disques avec des secteurs physiques 4ko, afin d'éviter des problèmes de performances
  • le test du réseau fonctionne
  • la prise en charge de XFS en tant que/avec le compte root fonctionne
  • les textes d'aide pour les boutons d'aide (en français et dans d'autres langues)
  • diverses autres améliorations
  • ne permet pas de tester les pilotes KMS pendant l'installation depuis qu'ils ne fonctionnent pas, parce que l'installateur utilise le framebuffer.

Système de secours

Le système de secours fonctionne à nouveau (il était non fonctionnel dans les distributions Mandriva 2010.x/2011 et Mageia1).

Il a reçu l'ajout du support pour:

  • Sauvetage des systèmes avec des volumes de type LV (Logical Volume)
  • Sauvetage des systèmes chiffrés
  • Sauvetage des systèmes en RAID logiciel
  • Sauvetage par la ligne série
  • Sauvetage des disques virtuels
  • Support de GPT sur les disque dur dont la capacité est supérieure à 2,2 To
  • SSH

Divers

DrakX en mode chroot offre un support de GDB afin de récupérer un fichier de plantage coredump de l'installateur et de le déboguer dans un système «réel».

Outils

L'empreinte mémoire a été réduite pour plusieurs outils (par exemple: harddrake2). Plusieurs dysfonctionnements (crashes) divers ont été corrigés. Le support de la gestion du matériel a été amélioré.

drakx-net

Les outils de gestion du réseau ont été adaptés pour fonctionner avec le système d'initialisation systemd. Divers petits bogues (bugs) concernant l'interaction entre/avec les outils NetworkManager et la gestion du pare-feu (Shorewall) ont été corrigés. La configuration du proxy Squid a été corrigé pour le cas du partage d'une connexion Internet (no1353).

XFdrake

XFdrake utilise maintenant par défaut une configuration avec un mode 24 bits avec les cartes virtuelles QXL depuis que le mode 16 bits ne fonctionne plus. Les anciens pilotes Nvidia sont désactivés depuis qu'ils ne prennent plus en charge les nouveaux serveurs X11. Le support de plus de carte virtuelle GFX a été ajouté. La prise en charge des processeurs Intel pour architectures IA64 a été abandonnée.

Rapports de bogues

Drakbug offre désormais de meilleures traces de la pile (stack traces) en cas de plantage de type segfaulting (erreur segmentation fault). En outre la collecte de ces images de la pile (stack frame) est faite beaucoup plus rapidement. Il signale également le thème utilisé lorsque quelques plantages provenaient du moteur du thème.

Harddrake

Encore plus de matériel supporté.

Incassable (Unbreakable) X11

Plus d'explications sont fournies (à l'utilisateur) lorsque le pilote est modifié (par Mageia) parce que le pilote vidéo propriétaire ne supporte pas le nouveau serveur X11. Lorsque la migration due à cette incompatibilité est terminée) (par exemple du pilote propriétaire au pilote KMS (Kernel-based mode-setting)), le redémarrage est recommandé.

Outils de gestion des paquets

Outils de gestion des paquets en ligne de commande

RPM a été mis à jour vers la version 4.9, ce qui rend plusieurs opérations plus rapides.

Mageia utilise l'outil urpmi qui vous est familier. Cet outil avec une interface en ligne de commande (CLI) qui permet de résoudre par défaut les dépendances de paquets de type RPM dans Mageia et peut être utilisé pour installer des paquets de type RPM. Il peut aussi être utilisé pour mettre à jour le système. Pour plus de détails sur son utilisation, veuillez consulter la page de man d'urpmi.

Les membres restants de la famille sont:

  • urpme (urpm erase): utilisé pour désinstaller des paquet RPM installés sur le système, avec de nombreuses options en ligne de commande.
  • urpmf (urpm find): un outil qui peut être utilisé pour trouver, puis afficher, le paquet qui contient un certain fichier, il peut aussi être utilisé pour rechercher tous les types de balises RPM (nécessite, suggère, les conflits, obsolètes(requires, suggests, conflicts, obsoletes)) dans les paquets des dépôts officiels, ainsi que d'autres fonctionnalités.
  • urpmq (urpm query): l'outil de requêtes sur la base de données urpmi, penser que c'est l'équivalent de la commande 'rpm -q'mais avec beaucoup plus de fonctionnalités étendues, qui peuvent être utilisées pour vérifier les paquets RPM dans les dépôts officiels.
  • urpmi.update: un outil pour mettre à jour la base de données urpmi de l'installation de l'utilisateur, il peut aussi être utilisé pour désactiver (ignorer) les sources des différents média (paquets provenant de FTP, CD, DVD, disque dur, etc..) configurées sur le système.
  • urpmi.addmedia: un outil pour ajouter des sources de médias pour Mageia (en ligne (http, ftp, rsync) et locaux confondus).
  • urpmi.removemedia: un outil pour supprimer les sources des médias configurés sur le système.

Outils de gestion des paquets avec interface utilisateur graphique (GUI)

Si vous n'êtes pas familier avec ou ne préférez pas utiliser l'interface en ligne de commande (CLI), ne vous inquiétez pas, Mageia offre un ensemble complet d'outils avec une interface utilisateur graphique (GUI) pour gérer les paquets sur le système. Le principal outil avec une interface utilisateur graphique est Mise à jour logicielle (rpmdrake), disponible directement depuis le menu/bouton applications ou via le Centre de contrôle de Mageia, où il fait équipe avec nos autres outils de gestion des paquets.

Les outils suivants sont disponibles dans la partie gestion des logiciels du Centre de contrôle de Mageia (MCC) :

  • rpmdrake (Installer et supprimer des logiciels) : c'est l'interface graphique par défaut d'urpmi, que vous pouvez utiliser pour installer des paquets depuis les dépôts officiels et pour supprimer/désinstaller aussi des paquets déjà installés sur le système. Il est fourni avec un ensemble de filtres utiles, de sorte que vous pouvez voir uniquement "les paquets avec une interface graphique utilisateur" ou seulement "les mises à jour de sécurité", etc.
  • drakrpm-edit-media (Configurer les sources des médias pour l'installation et les mises à jour) : cet outil peut être utilisé pour :
    • Ajouter/supprimer les sources des médias urpmi (en utilisant le bouton "Ajouter", urpmi utilisera la LISTE DES MIROIRS, qui devrait prendre le miroir le plus proche géographiquement de vous automatiquement, ou en utilisant Fichier -> "Ajouter un miroir de médias spécifique" pour ajouter un miroir spécifique)
    • Activer/désactiver toutes les sources des médias configurées
    • Définir les options dans le menu Options. Ce sont les paramètres qu'urpmi va utiliser lors du téléchargement des paquets (comme la sélection de l'outil de téléchargement par défaut, etc.)
  • mageiaUpdate (Mettre à jour votre système) : cet outil peut être utilisé pour mettre à jour votre système, il met à jour la base de données urpmi et vérifie ensuite les mises à jour disponibles
  • mgaonline : Alors qu'il n'est pas disponible dans le menu de Gestion des logiciels MCC, ce paquet en relation comprend mgaapplet, qui est lancé automatiquement lorsque vous vous connectez, il vérifie les mises à jour périodiquement, et vous avertit (par l'intermédiaire d'une icône dans la barre des taches du système) de la disponibilité des mises à jour. Vous pouvez configurer la fréquence des mises à jour en utilisant mgaapplet-config (Configurer la fréquence de mises à jour).

Outils de configuration du système Mageia

Mageia continuera à utiliser tous les outils familiers de la famille drak-*, voici les principaux :

  • drakconf: Le Centre de Controle Mageia qui peut être utilisé pour lancer toutes sortes d'outils d'administration système
  • drak3d: Un outil pour configurer les effets 3D du bureau (par exemple Compiz)
  • drakguard: Un outil pour configurer le contrôle parental. Il peut bloquer l'accès à des sites Web et de limiter la connexion internet à des plage horaires spécifiques
  • rpmdrake: Une interface simple qui rend facile l'installation et la suppression de paquets logiciels (RPM) dans Mageia
  • drakX-net: L'outil de gestion du réseau par défaut de Mageia
  • Userdrake: Un outil puissant et convivial pour gérer/administrer les utilisateurs et les groupes
  • system-config-printer: Un outil puissant de configuration d'imprimante, développé par RedHat/Fedora

Environnements de bureau disponibles

Comme Mageia est une distribution Linux sans partie pris (agnostique) pour les environnements de bureau, elle a tous les environnements de bureau les plus populaires, ainsi que différents gestionnaires de fenêtres. Voici un aperçu de chacun d'entre eux :

KDE4

Mageia 2 est fournie avec KDE SC 4.8.2. Comme Mageia 1 était fournie avec KDE 4.6, cette version apporte de nombreuses améliorations et de nouvelles fonctionnalités. Pour plus de détails, consultez l'annonce des versions KDE 4.7 et KDE 4.8.

GNOME

Mageia 2 est fournie avec GNOME 3.4, avec une pléthore d'applications populaires qui vont avec (Totem, Rhythmbox, Epiphany, Evolution, L'Archiveur GNOME (file-roller), Evince, F-Spot ... etc). Comme Mageia 1 était fournie avec GNOME 2.32, cette version apporte de beaucoup de nouveautés, pour plus de détails, consultez l'annonce des versions GNOME 3.0 et GNOME 3.2. Une vue globale des plus gros changements dans Gnome 3.x avec des captures d'écrans est disponible sur cette page.

XFCE4

Mageia 2 est fournie avec la dernière version stable de XFCE qui est la version 4.9 au moment de la sortie de Mageia 2, mais des mises à jour pourront venir plus tard. La version 4.9 est fournie avec ces greffons et applications. Pour plus de détails, vous pouvez jeter un coup d'oeil au communiqué d'annonce de XFCE 4.8.

LXDE

Mageia 2 est fournie avec les derniers paquets stables pour LXDE en version 0.5.5 (PCManFM, LXSession, LXTerminal, gpicview, LXRandR) dans la liste des modifications pour LXDE 0.5.5 est ici.

Razor-Qt

Mageia 2 est fournie avec la dernière version stable de des paquets de razor-qt, c'est un environnement de bureau rapide, facile à utiliser et avancé, il est basé sur les technologies Qt.

E17

Mageia 2 est fournie avec la révision du dépôt SVN mise à jour (r69188) d'E17.

Les gestionnaires de fenêtres

Mageia 2 est fournie avec différents gestionnaires de fenêtres, ceux qui ne sont que de petits et très légers environnements de bureau en réalité :

Applications bureautiques

Mageia 2 est fournie avec un grand nombre des applications de bureau populaires, en voici les principales.

Navigateurs Web et clients de messagerie

  • Firefox ESR: Firefox ESR (Extended Support Release / version avec support étendu) 10.0.4 est fourni avec Mageia 2, cette nouvelle version apporte son lot d'améliorations concernant tous les aspects de Firefox, pour plus d'informations jetez un coup d'oeil aux aux notes de version Firefox 10.0.4 ESR. Mageia 1 était fournie avec Firefox 4.0.1 donc il y a aussi les améliorations de FF 5.0,FF 6.0,FF 7.0,FF 8.0,FF 9.0, FF 10.0. Concernant la version ESR, vous pouvez en savoir plus sur l'objectif de celle-ci sur le wiki de Mozilla. Il n'y aura plus de nouvelles versions (comme les 11.0, 12.0 ...) mais nous suivrons les versions ESR pour apporter plus de stabilité et moins de changements de versions à nos utilisateurs.
  • Chromium-browser: Google Chromium-browser 18.0.1025.168 (stable) est livré avec Mageia 2 alors que la version 11.0.696.68 était fournie dans Mageia1.
  • Epiphany: La dernière version stable, en 3.4.1 du navigateur Web GNOME basé sur le moteur de rendu WebKit, est disponible dans les dépôts de Mageia
  • Opera: La version 11.64 du célèbre navigateur web Opéra est déjà disponible dans les dépôts officiels (dans la partie Nonfree)
  • IceApe (aka SeaMonkey): La version 2.6.1 de la suite d'applications Internet tout-en-un (navigateur web, éditeur HTML WYSIWYG, client e-mail et le client IRC (ChatZilla)) était disponible dans les dépôts officiels; (en raison de certaines problème de marque/licence, ce paquet avait été rebaptisée Iceape). Mais IceApe a été supprimé des dépôts de Mageia 2 à cause de l'inactivité des mainteneurs et de l'absence de mise à jour comme celle de sécurité)
  • KMail: La dernière version stable en 4.8.2 du célèbre client de messagerie KDE4 est fourni dans Mageia 2
  • Thunderbird ESR: La dernière version stable du célèbre client de messagerie de la fondation Mozilla, qui est Thunderbird 10.0.4 ESR (Extended Support Release/ version avec support étendu), est fourni avec Mageia 2. Cette version apporte de nombreuses améliorations concernant tous les aspects de Thunderbird et des corrections des versions 4.0 à 10.0, pour plus d'informations jetez un oeil sur les notes de version de Thunderbird 10.0.4 ESR, mais aussi sur celles de TB 5.0, TB 6.0,TB 7.0,TB 8.0,TB 9.0,TB 10.0. Concernant la version ESR, vous pouvez en savoir plus sur l'objectif de celle-ci sur le wiki de Mozilla. Il n'y aura plus de nouvelles versions (comme les 11.0, 12.0 ...) mais nous suivrons les versions ESR pour apporter plus de stabilité et moins de changements de versions à nos utilisateurs. De plus les extensions Enigmail et Lightning sont aussi disponibles.
  • Evolution: La dernière version stable en 3.4.1 du célèbre logiciel de outil GNOME de messagerie, calendrier, gestionnaire de contacts et de communication est fournie dans Mageia 2.

Bureautique

  • LibreOffice: Mageia a promis de soutenir totalement LibreOffice et elle a tenu sa promesse. La version stable de LibreOffice 3.5 est disponible dans les dépôts de Mageia, fournissant une suite complète d'applications bureautiques
  • Calligra: Le projet de Calligra Suite, en version 2.4, est une continuation du projet de la suite bureautique KOffice, il a tous les composants habituels de KOffice, pour une liste détaillée des applications disponibles et ce qu'elles peuvent faire, veuillez consulter leur site Web
  • KmyMoney: La dernière version stable de KMyMoney est en 4.6.2. C'est un gestionnaire de finances personnelles pour KDE4. Il est déjà dans les dépôts en ligne et se concentre principalement sur l'exactitude, la facilité d'emploi et plein d'autres fonctionnalités familières que vous attendez d'un gestionnaire de finances personnelles
  • Skrooge : Avec la philosophie de donner aux utilisateurs beaucoup d'options, Skrooge 1.2.0 est aussi disponible dans les dépôts de Mageia. C'est un gestionnaire de finances personnelles pour KDE4 et il vise à être très intuitif, tout en offrant de puissantes fonctions.
  • GnuCash: GnuCash 2.4.10 est disponible dans les dépôts en ligne, il est livré avec un une interface graphique avec un registre comme un livre de compte qui vous permet d'entrer et de suivre votre situation financière
  • Grisbi: Grisbi 0.9.5 est fourni dans Mageia 2. C'est un programme le plus simple et le plus intuitif possible, pour un usage de base, tout en permettant un maximum de sophistication pour un usage avancé. Grisbi est un programme écrit par des français et il respecte parfaitement l'esprit de la comptabilité à la française. Grisbi est multi-comptes, multi-devises, et multi-utilisateurs. Il gère les tiers, les catégories de recettes et de dépenses, mais aussi les imputations budgétaires, les exercices et d'autres informations qui le rendent parfaitement adapté à la comptabilité d'une association (hormis celles qui sont tenues à la comptabilité en partie double).

Communications

Messagerie instantanée

  • Kopete: La dernière version stable du client familier de messagerie instantanée est disponible dans KDE SC 4.8.2. Il supporte de multiples protocoles de messagerie instantanée.
  • Pidgin: La dernière version stable en 2.10.3 du célèbre client de messagerie instantanée basé sur GTK 2.0 est disponible dans les dépôts en ligne. Il prend en charge une pléthore de protocoles de messagerie instantanée, pour plus de détails sur les correctifs et améliorations que cette version apporte, jetez un coup d'oeil à la liste des modifications
  • Empathy: Empathy est un client de messagerie instantanée basé sur le cadriciel Telepathy, Empathy 3.4.1 est livré avec Mageia 2.
  • Kadu: Un client de messagerie instantanée compatible avec le protocole Gadu-Gadu. La dernière version stable en 0.11.2 est fournie dans Mageia 2.

IRC

  • Quassel: La dernière version stable en 0.7.4 de Quassel, un client IRC distribué et moderne basé sur Qt, est disponible dans les dépôts en ligne.
  • Konversation: Un client IRC graphique avec pleins de fonctionnalités qui supporte KDE, la dernière version stable en 1.4 (1.4.0) est disponible dans les dépôts de Mageia en ligne.
  • XChat-gnome: Un client IRC graphique pour le bureau GNOME, la dernière version stable est en version 0.26.1 et est disponible dans les dépôts.
  • KVIrc : Un client IRC basé sur Qt et qui a le support des thèmes, de la transparence, du chiffrement, de nombreuses fonctionnalités IRC étendues, et les scripts. La dernière version stable est en 4.1.3 et est disponible dans les dépôts.

VOIP

  • QuteCom: un téléphone logiciel SIP qui vous permet de faire des appels vocaux et vidéos gratuits de PC à PC, et d'intégrer tous vos contacts de messagerie instantanée en un seul endroit, il est basé sur Qt. La dernière version stable 2.2.1 est fournie avec une Mageia 2.
  • Ekiga: Un outil pour communiquer par vidéo et audio sur Internet. Il utilise les protocoles SIP et H323 et est compatible avec Microsoft Netmeeting. Il s'est appelé GnomeMeeting par le passé. La dernière version stable en 3.3.2 est livré avec Mageia 2.

Sécurité par vidéosurveillance (CCTV)

  • ZoneMinder: C'est un paquet dédié à la sécurité via vidéosurveillance (CCTV).Il permet un accès à distance, la détection de mouvements et l'enregistrement de la vidéo. ZoneMinder est destiné à être utilisé dans applications de sécurité vidéo avec une ou plusieurs caméras, dont la vidéosurveillance à but commercial dans un espace public ou personnelle/privé dans un espace privé comme le domicile. Il permet la capture, l'analyse, l'enregistrement, et la surveillance/suivi de données vidéo provenant d'une ou plusieurs caméras video ou d'un réseau de caméras relié à un système sous Linux. Zoneminder prend également en charge le contrôle semi-automatique et par le Web de caméras avec des fonctionnalités de Pan/Tilt/Zoom en utilisant différents protocoles. La dernière version stable, la 1.25.0, qui grâce à des mises à jour faite par Kfir Itzhak apporte des améliorations de performance, est disponible dans les dépôts core and tainted. Un script d'installation rapide est inclus pour une opération de mise en oeuvre rapide.

Virtualisation

  • VirtualBox: La version 4.1.12, du très complet logiciel de virtualisation VirtualBox pour un usage général, est disponible dans les dépôts en ligne de Mageia.
  • virt-manager: Mageia fournit la dernière version de virt-manager ( et libvirtd ), la très populaire boite à outils de gestion de la virtualisation, avec les différentes langues, afin de faciliter la gestion des machines virtuelles, soit sur ​​la base de kvm ou xen.
  • WINE: La dernière version stable de WINE, la 1.4, est disponible dans les dépôts.

Graphiques (création et traitement d'images fixes ou animées)

  • Gimp: La dernière version stable, la 2.8.0, du célèbre logiciel de traitement d'images GNU Image Manipulation Program est fournie avec Mageia 2
  • Inkscape: La dernière version, la 0.48.3.1, du célèbre logiciel de dessin vectoriel basé sur le format SVG est fournie avec Mageia 2
  • Blender: La dernière version, la 2.63a, du studio d'animation 3D de haute qualité, est fournie avec Mageia 2

Applications Multimédia

Mageia fournit les applications multimédias les plus connues pour tous les besoins.

Lecteurs multimédia

  • Amarok: La version 2.5.0 du puissant lecteur multimédia pour KDE4 est disponible dans les dépôts, il apporte une pléthore de corrections de bogues et d'améliorations, pour plus de détails, jetez un coup d'oeil . aux notes de version de la 2.5.0. Ce lecteur utilise le cadriciel Phonon de KDE4 (Mageia est fournie avec trois composants (backends) Phonon: phonon-gstreamer, phonon-vlc et phonon-xine)
  • Rhythmbox: La version 2.96 de cette application de gestion de la musique basée sur Gstreamer pour l'environnement de bureau GNOME est disponible dans les dépôts officiels, pour plus d'informations sur la gamme complète de ses capacités, jetez un coup d'oeil à la page web officielle
  • Totem: La version 3.4 de ce lecteur vidéo basé sur Gstreamer pour l'environnement de bureau GNOME est disponible dans les dépôts officiels. Il dispose d'une liste de lecture, un mode plein écran, une fonction recherche et des contrôles de volume, ainsi qu'une navigation dans l'interface au clavier
  • VLC: La version 2.0.1 de ce célèbre lecteur multimédia multi-plateforme est disponible dans les dépôts officiels, ce paquet double existe dans les dépôts Core et Tainted [1]
  • MPlayer: La version 1.rc4 (actuellement en fait, une version encore plus récente venant du dépôt logiciel du SVN) du lecteur multimédia de type couteau suisse est disponible dans les dépôts officiels. Avec un très large éventail de fonctionnalité, MPlayer peut lire toutes sortes de fichiers multimédias. MPlayer est un outil en ligne de commande, mais diverses interfaces graphiques sont disponibles (SMPlayer (basé sur Qt), MPlayer GNOME (basé sur GTK+-), KMPlayer (basé sur KDE)). Ce paquet existe dans dans les dépôts Core et Tainted [1]
  • XBMC Media Center: La version 11.0 de ce célèbre lecteur multimédia et système de divertissement maison, qui a été conçu pour être le parfait compagnon pour votre HTPC (Home Theater Personal Computer/ ordinateur personnel dédié au cinéma à la maison). Supportant une gamme presque infinie de télécommandes, et combiné avec sa belle interface et le puissant moteur de personnalisation de l'interface.

[1] Certains paquets ont une vie double, c'est à dire qu'ils existent à la fois dans les dépôts Core et Tainted :

  • Le package dans le dépôt Core ne prend en charge que les codecs non soumis à brevet et
  • Le package dans le dépôt Tainted prend en charge tous les codecs que auxquels vous pouvez penser, pour la facilité d'utilisation (commodité) pour des utilisateurs qui vivent dans les pays où l'utilisation de ces codecs ne porte pas atteinte à des brevets ou des lois sur le droit d'auteur locales.

Choisissez celui qui est plus approprié pour vous, pour plus d'informations sur les critères utilisés pour les dépôts dans la distribution Linux Mageia, jetez un coup d'oeil ici.

Editeurs de fichiers Multimédia

  • Avidemux: la version 2.5.6 de cet éditeur vidéo libre, conçu pour les taches d'encodage, de filtrage et de simple coupe et qui supporte de nombreux types de fichiers, y compris les fichiers AVI, fichiers MPEG compatibles DVD, fichiers MP4, en utilisant une variété de codecs, est disponible dans les dépôts officiels
  • Kino: La version 1.3.4 de cette utilitaire GNOME d'édition de DV (Digital Video) (enregistrer, créer, éditer et lire des films enregistrés avec des caméscopes DV) est disponible dans le les dépôts officiels
  • OpenShot: Version 1.4.2 de cet éditeur vidéo non-linéaire, open-source pour Linux est disponible dans les dépôts officiels, il supporte beaucoup de formats vidéo, audio, et d'image, pour une liste complète des fonctionnalités, jetez un coup d'oeil ici

Applications Multimédia en relation avec la TV

  • MythTV: MythTV fournit une interface graphique unifiée pour l'enregistrement et la visualisation des programmes de télévision, la version 0.25 est disponible dans les dépôts officiels
  • Miro: Un lecteur pour la TV sur internet avec un flux RSS intégré et une fonctionnalité BitTorrent, la version 4.0.6 est disponible dans les dépôts officiels
  • tvtime: Une application de télévision de haute qualité pour une utilisation avec les cartes de capture vidéo sur les systèmes Linux, la version 1.0.2 est disponible dans les dépôts officiels
  • FreetuxTV: La version 0.6.3 de ce lecteur libre de TV sur ADSL des principaux FAI en France (Orange, Free, Bouygues, etc), WebTV et Web Radio développé en GTK2+ pour Linux est disponible dans les dépôts officiels
  • Me TV: Une application pour l'environnement de bureau GNOME pour regarder des services de télévision numériques qui utilisent la norme DVB. Me TV fonctionne avec les cartes DVB-T, DVB-C, DVB-S et ATSC qui sont supportés dans le noyau Linux. La version 1.3.6 est disponible dans les dépôts officiels.

Editeurs de sous-titres

  • Gaupol: L'éditeur de fichiers de sous-titres basés sur du texte. Il prend en charge plusieurs formats de fichiers de sous-titres et fournit les moyens de corriger les texte et son horodatage associé dans les sous-titres pour les faire correspondre dans la vidéo. La version 0.17.2 est disponible dans les dépôts officiels
  • Subtitles Composer: Un éditeur de texte de sous-titres qui prend en charge les opérations de base ainsi que les plus avancés, la version 0.5 0.3 est disponible dans les dépôts officiels.

Système de base

kernel

Mageia 2 est fournie avec la série 3.3 du noyau Linux, en particulier la version 3.3.6 au moment de sa sortie, pour plus de détails sur les améliorations apportées à cette série du noyau Linux, jetez un coup d'oeil à la 3.3 ici et à la 3.2 .

glibc

Mageia 2 est fournie avec glibc 2.14.1.

Initrd

Mageia 2 utilise maintenant dracut pour créer initrd (Disque RAM initialisé au démarrage du système). Nous fournissons toujours mkinitrd pour ceux qui en ont besoin, mais nous ne ferons l'assistance de mkinitrd seulement lorsqu'il est utilisé avec initscripts. Les utilisateurs de systemd doivent utiliser dracut.

Systemd / Initscripts

Poursuivant l'effort de standardisation réalisé par d'autres distributions, Mageia a décidé d'adopter systemd lors du démarrage du système (au lieu d'initscripts). Cela permet un démarrage plus simple et une maintenance plus facile. Plus de détails peuvent être trouvés sur le site Internet de systemd. L'option de garder le système initialisation habituel est toujours offerte pour les personnes qui ont des problèmes avec systemd et préfèrent attendre un peu avant changer de système d'initialisation.

Audio

PulseAudio 2.0 est maintenant inclus avec Mageia 2.

La caractéristique majeure est de profiter de la fonctionnalité du noyau 3.3 pour la détection de la prise d'écouteurs de telle sorte que le chemin correct pour l'audio peut être utilisé pour piloter la sortie et ajuster le volume automatiquement lorsque cela est approprié.

Serveur X

  • Mageia 2 est fournie avec le serveur X en version 1.11.4, avec le support complet de Udev (Udev remplace HAL sur ce point)
  • Pilote radeon libre d'ATI/AMD : le mode Kernel Mode Setting est maintenant activé par défaut, ce qui apporte des améliorations sur la performance et la compatibilité.
  • Le support des puces Intel Sandy Bridge (2ème génération Intel ® Core ™ i7/i5/i3) selon les spécifications d'Intel.
  • Nouveau : le pilote Nouveau est utilisé par défaut pour les cartes graphiques nVidia qui sont supportées par celui-ci. Il apporte le support du Kernel Mode Setting, l'accélération 2D et le support de RandR 1.2 (pour réaliser une configuration multi-écran facilement)

Pilotes propriétaires de cartes graphiques

Les dernières versions des pilotes propriétaires pour puces nVidia et ATI (fglrx) sont disponibles dans le dépôt en ligne nonfree.

Les anciens pilotes de Nvidia ne sont plus compatibles avec Xorg. C'est pourquoi ils ont été désactivés dans le Centre de Contrôle de Magria (MCC). Celà concerne les versions suivantes des pilotes : 71.86.XX, 96.43.XX et 173.14.XX. La version la plus actuelle 295.49.xx reste disponible.

Applications pour serveurs

Mageia 2 fournit tous les principaux services pour votre serveur, dont quelques-uns sont nouveaux. Voici une liste de ces principaux services, vous en trouverez beaucoup d'autres dans les dépôts.

Administration centralisée

puppet 2.7.11 fait partie de Mageia et est largement utilisé pour toutes nos infrastructures.

Haute disponibilité

Bases de données

Serveurs

OpenLDAP / Samba

Tout pour gérer le partage de fichiers et de répertoires sur des réseaux hétérogènes.

Serveur Mail

Mise à niveau à partir de la Mageia 1

La mise à niveau depuis la Mageia 1 vers la Mageia 2 est supportée, et a été affiné au cours des derniers mois, elle devrait donc fonctionner. Mais comme toujours, il est fortement conseillé de sauvegarder toutes vos données importantes avant la mise à niveau et assurez-vous que vous avez fait toute les mises à jour de Mageia 1 (comme rpm et urpmi).
Attention : La mise à niveau d'un système à partir d'un Live-CD n'est PAS possible du fait que l'installation à partir d'un tel disque est faite par la copie de l'image du disque vers le système cible.

Prudence, après un mise à niveau en ligne, vous devez activer à nouveau le dépôt non-free si vous l'utilisez.
Vérifiez en particulier que vos pilotes graphiques (radeon, fglrx, etc) sont installés avant le redémarrage.
Il y a plusieurs manières de faire cette mise à niveau depuis l'une des versions précédentes de Mageia :

Mise à niveau en ligne, en utilisant que les sources des médias en ligne directement

L'applet de notification de la mise à jour de Mageia, Mageia Online, vous notifiera qu'une nouvelle version de Mageia est disponible, et vous demandera si vous souhaitez faire la mise à niveau. Si vous êtes d'accord, la mise à niveau sera effectuée à partir de votre installation de Mageia.
Si vous avez désactivé l'applet ou s'il ne fonctionne pas automatiquement pour certaines raisons, vous pouvez mettre à niveau manuellement soit en utilisant l'interface graphique utilisateur (GUI) (mgaonline) ou soit l'interface en ligne de commande (CLI) (urpmi). Les deux méthodes sont décrites ci-dessous. Premièrement, assurez-vous d'avoir les dernières mises à jour pour votre version actuellement en cours d'exécution avant la mise à niveau.

Mise à niveau en ligne, en utilisant mgaonline (interface graphique/GUI)

Si vous ne voyez pas mgaonline qui vous informe qu'il y'a une nouvelle version de Mageia, vérifier vos options avec mgaapplet-config

Ou bien

su
mgaapplet-upgrade-helper --new_distro_version=2

Il vous informera de la disponibilité de la nouvelle distribution Mageia 2, configurez les sources des médias Mageia et commencez la migration.


La mise à jour en ligne provoquera une erreur si le répertoire utilisé n'appartient pas à l'utilisateur root. Corrigé cela avec chown et ca marchera à nouveau. cf bug 8157

Mise à niveau en ligne, en utilisant urpmi (ligne de commande/CLI)

Vous pouvez aussi faire la mise à niveau en utilisant urpmi à partir de votre émulateur de terminal préféré.
Voici les étapes générales de mise à niveau :

  • Supprimer toutes les sources existantes des médias sur votre système en exécutant cette commande en tant qu'utilisateur root dans un terminal:
su
urpmi.removemedia -a
  • Ajouter les sources en ligne de Mageia, soit:
    • En utilisant la méthode de LA LISTE DES MIROIRS (qui sélectionnera automatiquement un miroir en fonction de votre situation géographique):
su
urpmi.addmedia --distrib --mirrorlist http://mirrors.mageia.org/api/mageia.2.$ARCH.list

(la variable $ARCH est soit i586 ou x86_64) OU

    • Utiliser un miroir de médias spécifique :
su
urpmi.addmedia --distrib <mirror_url>
Vous pouvez récupérez la variable mirror_url en utilisant l'application web des miroirs Mageia
  • Pour finir, commencer la mise à niveau :
su
urpmi --replacefiles --auto-update --auto
  • Il est préférable d'exécuter la commande ci-dessus deux fois, parce que certains paquetages peuvent être téléchargés sans être installés la première fois.

Attention: si vous mettez à niveau à distance votre distribution Linux Mageia en utilisant SSH, vérifiez que UsePAM est activé dans la configuration de votre démon sshd ou votre session peut être détruite au cours de la mise à niveau. Consultez la section sur le démon SSH pour plus d'informations.

En utilisant le DVD de Mageia 2 DVD pour la mise à niveau

Vous pouvez utiliser le DVD de Mageia 2 pour faire une installation propre, mais aussi pour faire une mise à niveau depuis les versions antérieures. Pour mettre à niveau :

  • Téléchargez le fichier ISO depuis la page de téléchargement de Mageia et graver le sur un DVD, ou décompresser le sur une clé USB, pour plus de détails sur ce point, jetez un oeil à medias (support) d'installation disponibles
  • Démarrez sur le DVD et sélectionnez "Installer Mageia 2" depuis GRUB (le chargeur de démarrage) dans le menu
  • Sélectionnez l'option de Mise à jour (mise à niveau) dans l'installeur (programme d'installation)

Il est recommandé que les dépôts en ligne soit configurés, si possible, au cours de la mise à jour parce que le DVD ne contient qu'une partie de l'ensemble complet des dépôts en ligne de Mageia.
Au premier redémarrage, utilisez la ligne de commande 'urpmi --auto-update' pour vous assurer que tous les paquets ont été mis à jour.

Modifications importantes apportées depuis la Mageia 1

Démon SSH

Avec le démon SSH, nous n'assurons plus le support de l'utilisation de sshd avec l'option UsePAM à no. Si UsePAM n'est pas configuré sur yes (oui), vous serez averti dans votre fichier de log syslog et ler redémarrage du service sshd tuera probablement toutes les sessions actives. Il est recommandé que vous éditiez le fichier /etc/ssh/sshd_config pour vérifier que vous avez la ligne suivante:

UsePAM yes

MariaDB

Parce que MySQL a été remplacé par MariaDB, après la mise à jour à partir de Mageia1, le service mysqld ne sera pas activé ou démarré. Le service mysqld garde le meme nom et est utilisé pour lancer le SGBD Mysql ou MariaDB.

Greffon (Plugin) Java pour le navigateur web

A partir de la Mageia 2, le greffon (plugin) Java de l'OpenJDK pour les navigateurs web a été sorti pour être mis dans un projet distinct appelé iceadtea-web. Pour installer le plugin Java, vous devez installer le paquet icedtea-web.

Paquets obsolètes

Certains paquets ont été rendus obsolètes dans Mageia 2, parce qu'ils ne peuvent pas ou plus être maintenus, pour diverses raisons. Lorsque vous ferez votre mise à jour de Mageia 1 à Mageia 2, si vous avez un de ces paquets obsolètes, ils seront automatiquement supprimés par le paquet task-obsolete. Dans le cas où vous souhaiteriez continuer à utiliser ces paquets, vous pouvez ajouter task-obsolete dans le fichier /etc/urpmi/skip.list pour l'empêcher d'être installé et donc de lui permettre de supprimer tous les paquets obsolètes.

JVM Java de Sun/Oracle

Mageia 1 fournissait la version propriétaire de Java de Sun/Oracle dans le dépôt nonfree. En raison de changements dans la licence (the retire of the "Operating System Distributor License for Java"), il n'est plus possible de fournir de nouvelles versions de la JVM Java de de Sun/Oracle dans le dépôt. Il est maintenant recommandé d'utiliser la JVM Java d'OpenJDK si vous avez besoin d'une JVM Java, qui est maintenant l'implémentation de référence officielle de Java SE7. Si vous avez besoin d'utiliser les binaires du JDK de Sun/Oracle, vous pouvez les télécharger à partir de la page web de la JRE (fr) ou du JDK (en).

cluster, heartbeat, openais

Les paquets des logiciels : cluster, heartbeat and openais sont maintenant obsolètes. Si vous avez besoin pour configurer des clusters à haute disponibilité, il est maintenant recommandé d'utiliser les logiciels pacemaker et corosync.

MySQL

MySQL a été mis en tant que logiciel obsolète en faveur de MariaDB. MariaDB est une solution de remplacement pour MySQL et il a un développement beaucoup plus ouvert, donc contenant des patchs provenant de Google, Facebook, etc .. ainsi que plus de moteurs de stockage. Tous les fichiers et nom des services sont les mêmes que le paquet mysql et donc la mise à jour de MySQL vers MariaDB va se faire sans problèmes.

Pastebin

Ce paquet n'est plus maintenu et ne fonctionne plus. Vous pouvez utiliser à la place le paquet "wgetpaste.

K9copy

Le développement du projet K9copy s'est arrêté.

Google-gadgets

Le projet Google-gadgets semble être mort, avec aucune nouvelle version en deux ans et aucune validation récente dans leur dépôt des sources du logiciel.