From Mageia wiki
Jump to: navigation, search
Drakconf multiflag.png
Autres langues

English ; Français


Introduction.

Les bases de données sont utilisées pour gérer de grandes quantités d’informations de même nature, comme les renseignements relatifs aux clients. (prénom, nom de famille, 1ʳᵉ rangée d’adresse, 2ᵉ rangée d’adresse, code postal, ville, etc.), les vêtements (type, marque, prix, taille, description, quantité en stock, etc.), les achats, etc. Les bases de données se composent principalement de tableaux, de relations entre tableaux et de requêtes, c’est-à-dire des moyens pour extraire les informations dont vous avez besoin pour un but particulier, par exemple tous les pantalons dont la somme est supérieur à 50 € achetés par des clients résidant à Paris en 2018, avec seulement leur prix et leur taille.

MariaDB est un système de gestion de base de données qui utilise le langage SQL inclus dans Mageia. C’est une divergence de MySQL, c’est pourquoi il utilise souvent des noms de fichiers et de dossiers comprenant my ou mysql. Dans Mageia, le fichier de configuration est /etc/my.cnf et les bases de données sont stockées dans /var/lib/mysql. Les bases de données ne sont pas des fichiers exploitables par les utilisateurs et MariaDB n’inclut pas d’interface graphique (GUI). Une bonne méthode pour lire et gérer les informations de MariaDB est PhpMyAdmin. De nombreuses applications utilisent MariaDB pour gérer leurs contenus, sans que l’utilisateur final n’ait à les connaître.

Installation.

Dans la plupart des cas, vous aurez le plus souvent besoin de la pile LAMP (Linux, Apache, MariaDB, PHP), plus PhpMyAdmin. Pour les installer, lancer le centre de contrôle de Mageia (une icône dans la barre d’outils habituellement au bas de votre écran) puis choisissez Gestion des logicielsInstaller et désinstaller des logiciels. Dans la partie supérieure gauche de la fenêtre, il y a deux listes déroulantes : dans les deux, choisissez Tous. Dans le champ Rechercher, tapez LAMP, appuyez sur la touche "Enter" et choisissez dans la liste task-lamp-php. Il vous sera probablement demandé d’installer les paquets requis : cliquez sur "OK". Puis dans le champ "Rechercher", tapez phpmyadmin, appuyez sur "Entrée", cochez la case de phpmyadmin, cliquez sur "OK" si on vous demande des dépendances. Cliquez ensuite sur "Appliquer" en bas à droite de la fenêtre et lisez attentivement le message d’information de mise à jour de MariaDB. L’installation de MariaDB a également défini un utilisateur et un groupe d’utilisateurs appelés mysql et qui sera propriétaire des fichiers.

De même, vous pouvez installer MariaDB et PhpMyAdmin, en cherchant MariaDB dans la gestion des logiciels de Mageia et en choisissant dans la liste la version de MariaDB correspondant à votre système : x86_64 pour un système 64 bits, i586 pour un système 32 bits.

Configurer la base de données.

Toutes les commandes ci-dessous doivent être saisies en tant que root.

  • Lancer MariaDB (qui vient d’être installé) systemctl start mysqld Il semble que l’installation du rpm configure également MariaDB au démarrage. (Si ce n’est pas le cas, lancer systemctl enable mysqld)
  • Lancer mysql_secure_installation pour configurer/modifier le mot de passe administrateur root de MariaDB et appliquez les mesures de sécurité – répondez simplement aux questions.
  • Connectez-vous ensuite en saisissant ce mot de passe mysql -uroot -p, ensuite vous pourrez créer une première base de données.

Utilisation.

MariaDB utilise le langage SQL. Vous trouverez la liste des commandes disponibles sur MariaDB.com. Il y a un cours SQL depuis W3 schools et un en français depuis Wikiversity, ainsi que des enseignements en français sur l’utilisation de MySQL (assez similaire à MariaDB) depuis OpenClassrooms.

résolution des problèmes.

Le fichier de journalisation, à savoir le fichier contenant les erreurs, est dans /var/log/mysqld/mysqld.log.