From Mageia wiki
Jump to: navigation, search
Drakconf multiflag.png
Autres langues

Deutsch ; English (source) ; Español ; Français ; Português (Portugal) ; Türkçe ;

Contents

Introduction

Mageia est un système d'exploitation en logiciels libres de la famille GNU/Linux, qui peut être installé sur les ordinateurs en tant que système d'exploitation principal, ou en tant que système alternatif sur un ou plusieurs systèmes pré-installés ( dual boot ). C'est un projet communautaire soutenu par l'organisation sans but lucratif Mageia.Org et ses contributeurs élus. Mageia est développé par et pour sa communauté d'utilisateurs et est adapté à tous les types d'utilisateurs, des utilisateurs GNU / Linux de première génération aux développeurs avancés ou aux administrateurs systèmes.

La dernière version stable du projet Mageia, Mageia 6 a été développée pendant plus de deux ans avant d'être publiée officiellement le 16 juillet 2017. Elle sera pris en charge avec des mises à jour de sécurité et de correction de bug pendant 18 mois, jusqu'au 16 janvier 2019.


Médias d'installation disponibles

Mageia fournit deux médias d'installation distincts :

  • Les ISOs Classiques (DVD 32-bit, DVD 64-bit), qui utilisent l'interface classique de DrakX. Les ISO 32 bits et 64 bits contiennent tous les paramètres régionaux pris en charge, une grande variété de paquets à choisir (y compris la plupart des environnements de bureau pris en charge) et tous les tous les pilotes non-libres. L'utilisation de paquets non-libres peut être désactivée pendant l'installation.
  • Les ISOs Live, qui peuvent être utilisées pour avoir un aperçu de la distribution et présentent une alternative pour installer Mageia sur votre disque dur. Ces supports Live sont fournis avec l'un des environnements de bureau parmi Plasma (64 bits), Gnome (64 bits) ou XFCE (32 ou 64 bits). Le DVD Live contient toutes les langues et paramètres régionaux pris en charge et une présélection de logiciels, ce qui en fait le moyen le plus rapide pour démarrer avec Mageia.

Toutes les images ISO peuvent être gravées sur un DVD ou écrites sur un périphérique USB. Faites attention à la capacité de la clé, par exemple, une image de 4 Go peut être trop grosse pour certaines clés indiquées à 4 Go en raison de l'arrondi de la taille en Go.

Pour plus d'informations, veuillez consulter notre page de documentation concernant les media d'installation.

Vous trouverez les différentes options de téléchargement sur la page de téléchargement Mageia 6 : les téléchargements directs (FTP et HTTP) et BitTorrent sont disponibles.

Les dépôts en ligne de Mageia

Les logiciels (paquetages) de Mageia sont répartis dans trois groupes de dépôts/médias différents, selon la licence utilisée par chaque paquetage. Voici un aperçu de ces dépôts :

  • Core : Les dépôts Core (de base) contiennent les paquetages de logiciels libres et open-sources, c'est-à-dire les paquetages sous licence libre et open-source, l'ensemble des médias Core est ajouté par défaut et les dépôts "Core Release" et "Core Updates" sont activés par défaut.
  • Nonfree : Les dépôts Nonfree (non-libre) contiennent les paquetages qui sont gratuits, c'est-à-dire que Mageia peut les redistribuer, mais ils contiennent du logiciel à source non libre (d'où le nom de Nonfree : non-libre); par exemple, ces dépôts contiennent les pilotes propriétaires des cartes graphiques NVIDIA et AMD/ATI, des micrologiciels (firmware) pour différentes cartes réseau Wi-Fi, etc. L'ensemble des médias Nonfree (non-libres) sont activés par défaut mais peuvent être désactivés pendant l'installation.
  • Tainted : Les dépôts Tainted ("contaminé", "entaché") contiennent des paquetages sous différentes licences, celles qui sont libres et non libres, mais le principal critère pour placer les paquetages dans ces dépôts est qu'ils peuvent enfreindre des brevets ou des lois sur le droit d'auteur (copyright) dans certains pays (par exemple les codecs multimédia nécessaires pour lire des fichiers audio/vidéo de différents types, les paquetages nécessaires pour lire les DVD vidéo du commerce ... etc.); l'ensemble des médias Tainted sont configurés, mais ne sont pas activés par défaut, c'est-à-dire qu'il est à consentement préalable, donc vérifiez vos lois locales avant d'utiliser les paquetages provenant de ces dépôts. Ces dépôts sont uniquement ajoutés pour raisons de commodité pour les utilisateurs. Ils sont à Mageia ce que le dépôt RPM Fusion est à Fedora, mais avec une plus haute qualité car elle est faite seulement par les développeurs de Mageia.
  • Remarquez aussi que sur un système 64 bits, le dépôt 32 bits est aussi ajouté. Si les dépôts nonfree ou tainted 64 bits sont activés, les dépôts 32 bits correspondant devraient aussi être activés (en Release et en Update), car ils peuvent être nécessaires pour d'autres paquetages comme PlayOnLinux ou Steam.

Principales nouveautés de la version

KDE Plasma 5 remplace KDE SC 4

Mageia 6 est livré avec la version LTS actuelle (support à long terme) de l'environnement de bureau de la communauté KDE, Plasma 5.8. L'environnement de bureau est accompagné des applications KDE 16.12 et KDE Frameworks 5.32 (KF5).

Tous les paquetages de l'écosystème KDE ont été mis à jour dans leur version KF5 chaque fois que cela était disponible. KDE 4 n'est plus disponible dans Mageia 6, car il est obsolète en amont et ne peut pas être maintenu efficacement à côté de son successeur Plasma 5. Pour plus de détails, reportez-vous à la section détaillée sur Plasma 5 dans ces notes de version.

DNF 2 en tant que gestionnaire de paquetages alternatif

DNF (Dandified Yum) a été introduit comme une alternative à urpmi dans Mageia 6. Mageia est heureuse d'être l'une des premières distributions Linux majeures à offrir DNF 2 à la sortie ! Cette version de DNF comporte des rapports de problèmes améliorés, un suivi avancé des dépendances faibles, un support pour les dépendances riches et des informations de transactions plus détaillées lors de l'exécution d'actions. Toutes les nouvelles installations via les médias classiques et en direct auront DNF d'installé. Selon la méthode de mise à niveau, il se peut qu'il soit nécessaire de l'installer manuellement après la mise à niveau vers Mageia 6.

Pour prendre en charge l'utilisation de DNF dans un environnement de bureau, un nouvel outil de démarrage est maintenant disponible: dnfdragora. Ce nouvel outil est basé sur l'outil rpmdrake, mais offre des interfaces utilisateur natives (UI) pour les environnements de bureau basés sur Qt et GTK+, ainsi qu'un frontend ncurses pour les environnements serveur ou cloud, ainsi que pour la gestion des packages via une session SSH.

Il est maintenant possible d'offrir des logiciels libres et open source tiers via Fedora COPR et le service de construction openSUSE ciblant Mageia 6 ou version supérieures. Grâce au COPR ou à l'OBS, il est maintenant possible pour n'importe qui d'offrir facilement des logiciels libres et open source intégrés à Mageia, ainsi qu'un logiciel gratuit et open source largement compatible avec Mageia avec d'autres distributions populaires de Linux.

Consultez la section détaillée sur la gestion des paquets plus loin dans ces notes de version pour plus de détails.

prise en charge d'AppStream

Nos dépôts RPM fournissent maintenant des métadonnées AppStream. Des outils comme GNOME Software et Plasma Discover tirent parti des métadonnées AppStream pour fournir une expérience enrichissante lors de la recherche, de l'identification et de la gestion des applications.

AppStream est un effort de plusieurs distributions pour améliorer les référentiels logiciels en standardisant les métadonnées des composants logiciels. Il fournit une vue centrée sur l'application sur les dépôts de paquets et les spécifications pour les choses nécessaires pour créer des centres d'applications conviviaux.

Consultez la section détaillée sur la gestion des paquets plus loin dans ces notes de version pour plus de détails.

support ARM

La portabilité d'ARM (Advanced RISC (Reducing Instruction Set Computing) Machine) lancée pendant Mageia 1 a été redémarré et complété. Le noyau est disponible pour ARMv5 et ARMv7, qui comprend le Raspberry Pi.

Il n'y a pas d'installateur traditionnel pour l'instant, et il est encore considéré comme expérimental, mais la plupart de la distribution a été construite avec succès sur les deux architectures (voir notre aperçu de l'état ARM pour détails). Le plan consiste à fournir des images d'installation pour les périphériques ARM populaires dans les mois à venir. Il n'y a pas de date prévue pour l'instant, au moment de la sortie de Mageia 6.

GRUB 2 en tant que chargeur d'amorçage par défaut

GRUB 2 est le chargeur d'amorçage par défaut pour les nouvelles installations de Mageia 6, et son intégration dans les outils DrakX a été considérablement améliorée.

Les anciens GRUB et LILO ne sont plus proposés comme alternatives, car ils ne sont pas compatibles avec le format de fichier ext4 par défaut de Mageia 6. Ils sont cependant conservés lors des mises à niveau de Mageia 5, car ils restent compatibles avec les systèmes de fichiers préexistants (créés avec Mageia 5 ou antérieur). Plus de détails sont disponibles dans la section "Bootloader" de ces notes de version.

Xfce Live DVDs

Les DVD Live de XFCE sont maintenant disponibles pour offrir un environnement léger et en direct pour les tests et l'utilisation sur des systèmes plus anciens, ou pour ceux qui préfèrent un système de poids léger. Ceux-ci sont disponibles à la fois en images 32 et 64 bits, l'image 32 bits prenant la place des DVD Live 32 bits GNOME et KDE 4 des dernières versions de Mageia. Les DVD Live GNOME et Plasma sont encore disponibles sous forme d'images 64 bits et ces environnements de bureau peuvent être installés sur des systèmes 32 bits utilisant l'ISO classique ou par une installation réseau.

Développements majeurs

Installation

Étape 1

Le support matériel a été étendu pour pouvoir démarrer le programme d'installation sur des ordinateurs très récents.

Étape 2

  • Nous utilisons maintenant le gestionnaire de fenêtre mutter au lieu du gestionnaire de fenêtres matchbox.
  • L'aide a été transférée de WebKit1 vers WebKit2.
  • La taille de fenêtre par défaut pour le programme d'installation a été augmentée de 800x600 à 1024x768.
  • Nous prenons maintenant en charge les périphériques de mémoire non volatile avec l'interface du périphérique NVMe
  • Beaucoup de corrections de bogues et d'améliorations dans le partitionneur, en particulier pour le partitionnement automatique, comme l'option "Utiliser tout le disque".

UEFI

L'interface UEFI (Unified Extensible Firmware Interface) a été considérablement améliorée depuis Mageia 5, notamment en ce qui concerne l'étape de partitionnement. Pour plus de détails sur l'installation UEFI, veuillez consulter la page Installation sur les systèmes avec firmware UEFI-fr .

Prise en charge du matériel

  • Nouvelles architectures:
    • La prise en charge ARM V5 est de retour.
    • La prise en charge ARM V7 est maintenant là.
  • Périphériques d'entrée:
    • Tous les périphériques d'entrée tels que clavier, souris, pavé tactile et d'autres sont maintenant traitées par défaut par la version 1.5.2 de la bibliothèque libinput.
    • Le pilote X.org vmmouse n'est plus installé ni utilisé car il a été rendu obsolète par un pilote d'entrée du noyau.

Chargeur d'amorçage

Le chargeur d'amorçage par défaut (et aussi le seul chargeur sélectionnable lors de la première installation) est maintenant GRUB 2 au lieu de GRUB., car GRUB a des limites connues et ne prend pas en charge:

  • les systèmes de fichiers ext4 formatés avec e2fsprogs 1.43 ou supérieur, utilisé dans Mageia 6.
  • le système de ficher XFS v5

Comme lilo et grub legacy ne sont plus maintenus, nous offrons seulement GRUB 2 pour les nouvelles installations. Pour les mises à niveau, nous offrons toujours GRUB legacy & LILO comme ils étaient déjà installés et utilisés. Les système de fichiers plus anciens n'utilisent pas de nouvelles métadonnées, ce que GRUB ne prend pas en charge. Les anciens chargeurs de d'amorçage ne seront pas remplacés automatiquement par GRUB 2 lors de la mise à niveau; si souhaité, cela peut être effectué manuellement après l'installation via le Centre de Contrôle Mageia.

L'intégration de grub2 avec les outils drakx a été améliorée pour aider dans ce changement :

  • Il est maintenant possible d'activer / désactiver l'outil os-prober qui essaie de détecter les systèmes d'exploitation déjà installés. Dans certaines configurations lourdes (nombreuses partitions et / ou OS installés), il est connu pour être assez lent et le processus d'installation peut apparaître bloqué pendant 10 minutes maximum.
  • Sur les machines non-UEFI (aka BIOS), si le disque de démarrage a besoin d'une table de partition GUID (identifiants uniques unique) (GPT), le programme d'installation va maintenant créer une Partition de démarrage BIOS(en).

Pour une nouvelle installation de Mageia 6 (sans mise à niveau), si vous désirez utiliser un autre chargeur d'amorçage que Grub2, par exemple le chargeur d'amorçage de Microsoft Windows, consultez Choisir le chargeur d'amorçage d'un tiers et Utiliser un chargeur de démarrage existant..

Si au cours de l'installation de Mageia 6 vous préférez éviter la ré-écriture du MBR (BIOS), et que vous avez par exemple : un disque dur nommé /dev/sda, une clé USB contenant l'ISO de Mageia 6 nommée /dev/sdb, et une autre clé USB formatée FAT32 /dev/sdc, une solution consiste à installer le chargeur d'amorçage Grub2 sur la clé FAT32 /dev/sdc, à cette étape et lorsque votre PC démarre, amorcer sur la clé USB et charger le noyau Linux de Mageia.

La localisation (l10n) / l'internationalisation (i18n)

Manuels

  • Les manuels pour l'installateur traditionnel et pour le Centre de Contrôle Mageia ont été (partiellement) traduits dans beaucoup plus de langues, voir notre documentation officielle.
  • Une capture d'écran en anglais est utilisée lorsqu'une capture d'écran localisée est manquante dans un manuel HTML.
  • les manuels PDF et EPUB ne seront créés que lorsque plus de la moitié des captures d'écran localisées nécessaires pour ces manuels seront disponibles.

Traductions des logiciels

Des nouvelles traductions ont été ajoutées, tandis que d'autres ont été améliorées. Merci à notre communauté de traducteurs dévoués pour votre excellent travail.

Méthodes d'entrée

En raison de la migration vers qt5 pour Mageia 6, des changements ont été faits dans localedrake pour installer le module qt5 pour la plate-forme de méthode d'entrée si le bureau de l'utilisateur est Plasma 5. Cependant, parfois l'installation manuelle est encore nécessaire :

  • Pour utiliser fcitx, gcin, hime avec les applications qt5, le module qt5 des paquets doit être installé manuellement si le bureau de l'utilisateur n'est pas Plasma 5 : fcitx-qt5, gcin-qt5, hime-qt5.
  • Pour utiliser ibus, fcitx, gcin, hime, scim avec les applications qt4, le module qt4 doit être installé manuellement : ibus-qt4, fcitx-qt4, gcin-qt4, hime-qt4, scim-qt4.
  • Scim et uim ne fonctionnent pas avec les applications qt5 en raison de l'absence de prise en charge du module qt5.
  • En raison de l'absence de nouvelle version stable en amont, uim peut ne pas fonctionner dans diverses circonstances.

Gnome utilise maintenant Wayland par défaut, donc ibus est la seule plate-forme de méthode d'entrée prise en charge

Gestion des paquetages

Nouveau RPM

RPM a été mis à niveau vers la version 4.13.0.1.

RPM 4.13 offre des améliorations clés à RPM dans son ensemble, y compris:

  • Déclencheurs de fichiers normalisés
  • dépendances riches / booléennes
  • Plusieurs modifications pour améliorer l'exactitude des paquets générés
  • Une gestion plus sécurisée des signatures et des mots de passe pendant la compilation du package en déchargeant GNU Privacy Guard (GPG)
  • La gestion de la signature GPG se fait avec GnuPG 2 maintenant

Plus d'informations sur les changements de RPM 4.12 (qui sont livrés avec Mageia 5) à RPM 4.13.0.1 sont disponibles sur le site Web de RPM:

Nouveau gestionnaire de paquets alternatif: DNF

DNF (Dandified Yum) a été introduit comme une alternative à urpmi dans Mageia 6.

DNF est un résolveur de dépendance de prochaine génération et un outil de gestion de paquets de haut niveau qui retrace son ancêtre à deux projets: Fedora's Yum (Yellowdog Updater, Modified) et SAT Solver (libsolv) d'openSUSE. DNF a été prélevé depuis Yum il y a plusieurs années afin de la réécrire pour utiliser la bibliothèque SAT Solver à partir de openSUSE et pour restructurer massivement la base de code afin qu'une API sage soit disponible pour l'extension de DNF (via des plugins et des crochets) et la construction d'applications en haut (Comme les interfaces graphiques et les cadres d'automatisation du cycle de vie du système).

Mageia est heureuse d'être l'une des premières distributions majeures de Linux à offrir DNF 2 à la sortie! Cette version de DNF est fournie avec des rapports de problèmes améliorés, un suivi avancé des dépendances faibles, une prise en charge des dépendances riches (voir les notes de version RPM pour plus d'informations) et des informations de transaction plus détaillées lors de l'exécution d'actions.

Mageia 6 est livré avec DNF v2.5.1, avec v2.1.1 des plugins de base et v2.0.1 des plugins supplémentaires.

Avec des installations fraîches via les médias classiques et en direct, DNF sera installé en parallèle avec urpmi. Selon la méthode utilisée pour la mise à niveau vers Mageia 6, il peut être nécessaire d'installer le paquetage dnf pour l'avoir disponible.

Pour plus d'informations sur l'utilisation de DNF, reportez-vous à la page wiki: Using DNF.

Nouvelle interface graphique utilisant DNF: dnfdragora

Afin d'offrir une expérience graphique conviviale utilisant DNF, Mageia a créé un nouvel outil: dnfdragora. Ce nouveau frontend à DNF venant de plusieurs distributions offre une expérience intuitive pour la gestion des packages.

Contrairement à rpmdrake, dnfdragora offre des interfaces utilisateur natives (UI) pour les environnements de bureau basés sur Qt et GTK +, ainsi que l'offre d'un frontend ncurses pour les environnements serveur ou cloud et pour la gestion des packages via une session SSH.

Pour installer les frontends Qt ou GTK +, installez respectivement dnfdragora-qt ou dnfdragora-gtk. Si vous souhaitez simplement utiliser l'interface utilisateur de ncurses, installez dnfdragora.

PackageKit

PackageKit a été mis à niveau et il est passé à un nouveau programme d’arrière plan qui améliore considérablement la fiabilité et la facilité d'utilisation des programmes de premier plan basés sur PackageKit, comme Apper (Plasma Desktop) et le logiciel GNOME.

Le nouveau programme d’arrière plan PackageKit est totalement indépendant de urpmi et peut être géré via des programmes de premier plan PackageKit comme Apper ou par le biais de DNF (qui partage les paramètres de configuration de référentiel avec lui).

AppStream

Nos référentiels RPM-MD (RPM MetaData) (utilisés par DNF et PackageKit) fournissent des métadonnées AppStream. Des outils comme le logiciel GNOME (GNOME Desktop, emballés comme gnome-software) et Plasma Discover (KDE Plasma Desktop, emballés sous discover) utilisent les métadonnées AppStream pour fournir une riche expérience lors de la recherche, en identifiant , Et la gestion des applications.

AppStream est un effort de distribution croisée pour améliorer les référentiels logiciels en standardisant les métadonnées des composants logiciels. Il permet d'avoir une vue centrée autour des applications pour les dépôts de paquets, et il fournit des spécifications pour ce qui est nécessaire à la création de centres d'applications conviviaux.

Consultez le site Web AppStream pour plus d'informations: https://www.freedesktop.org/wiki/Distributions/AppStream/

Nouvel outil de construction de paquetages: Mock

À partir de Mageia 6, Mock est maintenant pris en charge comme un outil de construction de paquetages. Mock permet une automatisation facile de la construction de paquets dans des environnements de conteneurs, et dans Mageia, on peut utiliser pour créer des paquets Mageia, Fedora et CentOS / RHEL.

Pour plus d'informations sur l'utilisation de Mock, reportez-vous à la page wiki: Using Mock.

Support pour Fedora COPR

À partir de Mageia 6, il est maintenant possible d'offrir des logiciels libres et open source tiers via Fedora COPR ciblant Mageia. Grâce à COPR, il est maintenant possible pour quiconque d'offrir facilement des logiciels construits et adaptés à Mageia, ainsi qu'un logiciel largement compatible avec Mageia et d'autres distributions Linux basées sur RPM.

Le gestionnaire de paquets DNF a également une intégration avec COPR et permet de rechercher, d'identifier, d'autoriser et de désactiver les dépôts de COPR à utiliser sur les systèmes Mageia.

Pour plus d'informations sur Fedora COPR, veuillez vous référer à la page wiki: Fedora COPR

Support dans openSUSE Build Service

À partir de Mageia 6, il est maintenant possible d'offrir des logiciels libres et open source tiers via le service de construction openSUSE ciblant Mageia. Grâce à OBS, il est maintenant possible pour quiconque d'offrir facilement des logiciels construits et adaptés à Mageia, ainsi qu'un logiciel largement compatible avec Mageia et d'autres distributions populaires de Linux.

De plus, les instances privées Open Build Service interconnectées avec openSUSE Build Service bénéficieront automatiquement d'un logiciel de construction pour Mageia 6 et plus récent.

Pour plus d'informations sur le service de construction openSUSE, reportez-vous à la page wiki: OpenSUSE Build Service

perl-URPM et urpmi

  • Grâce au nouveau RPM 4.13, urpmi a amélioré le suivi des erreurs de paquetage.
  • urpmi préfère maintenant les miroirs http lorsque vous utilisez la liste MIRRORLIST de Mageia. Cela évite de sélectionner automatiquement un miroir rsync, ce qui empêche aria2 d'être utilisé comme téléchargeur.
  • La taille de transaction par défaut a été augmentée de 8 à 50 paquets.
  • kernel-firmware-nonfree est sur liste blanche comme un paquet nécessaire s'il est installé, pour éviter de le supprimer par urpme --auto-orphans
  • Plusieurs corrections de bugs ont été effectuées.

Outils

Centre de Contrôle Mageia

L'aide du Centre de Contrôle Mageia a été migrée de WebKit1 à WebKit2.

ManaTools

ManaTools est un ensemble d'outils de configuration qui permet aux utilisateurs de configurer la plupart de leurs composants système dans une interface très simple, intuitive et attrayante. Il se compose de certains modules qui peuvent également être exécutés en tant qu'applications autonomes. Il est livré avec MPan, une application générique de lancement qui peut exécuter des modules internes ou externes, tels que des outils de configuration système.

ManaTools a démarré en tant que port du Centre de Contrôle Mageia (MCC) vers libYui (bibliothèque d'abstraction de SUSE), mais son objectif est de fournir une interface simple et commune pour développer et ajouter de nouveaux modules basés sur libYui. Chaque module, y compris MPan, peut être exécuté à l'aide de l'interface Qt5, GTK+3 ou ncurses.

Les outils disponibles sont:

  • dragoraUpdate , un gestionnaire de mise à jour RPM
  • mana , une interface de ligne de commande pour lancer les modules ManaTools
  • manaclock , un gestionnaire de date / heure
  • manadm , une configuration de gestionnaire de connexion
  • manahost , un gestionnaire d'hôtes
  • manalog , un journal de journal
  • manaproxy , un gestionnaire de proxy
  • manaservice , un gestionnaire de service
  • manauser , un gestionnaire d'utilisateurs
  • manawall , un gestionnaire de pare-feu
  • mpan , le panneau de commande principal pour charger des modules (tout comme le MCC)
  • rpmdragora , un gestionnaire d'installation RPM utilisant urpmi (voir aussi dnfdragora pour une interface DNF, empaqueté séparément)

Autres

MageiaWelcome

MageiaWelcome a été migré vers Python 3 et GTK+3.

Isodumper

Isodumper, un outil pour écrire des images ISO sur des périphériques mémoires, est livré avec une nouvelle interface graphique utilisant libyui. Ainsi Isodumper utilise soit GTK+ soit Qt comme bibliothèque graphique. Vous avez à choisir celle que vous voulez utiliser, soit isodumper-gtk ou isodumper-qt. Isodumper est également doté d'une interface ncurses qui peut être utilisée même si aucune session X n'est disponible. En cas de mise à niveau depuis Mageia 5, seule la version ncurses sera disponible, vous devez compléter l'installation de la partie graphique manuellement.

Docker

L'écosystème Docker a été augmenté (basé sur la version 17.03 du moteur) avec de nombreux outils supplémentaires tels que docker-compose (orchestration avec prise en charge v3), containerd (daemon controlling runC), docker-registry (partage d'images), docker machine (installer le docker sur un système distant), python-docker (bibliothèques python 2 et 3 pour la gestion de l'API du moteur).

Outils LiveCD

Avec Mageia 6, les outils LiveCD ont été intégrés à la dernière version (v24.4), tirant parti de DNF et peuvent créer des images fonctionnelles basées sur Mageia 6. Cela peut être utilisé pour créer des médias en direct personnalisés pour un usage personnel ainsi que des supports personnalisés pour partager avec les autres.

Pour plus d'informations sur l'utilisation des LiveCD Tools, reportez-vous à la page wiki: Using the LiveCD Tools (en).

Système de base

Noyau et prise en charge matérielle

  • Mageia 6 embarque le noyau 4.9, qui est une version long terme, et dont la fin de vie actuellement prévue est Janvier 2019.

Tout le matériel géré par ce noyau est activé. Il permet aussi un meilleur affichage grâce à Mesa 17.1 qui apporte parmi d'autres choses une performance accrue avec le matériel Intel et une resynchronisation expérimentale dans le pilote "nouveau".

  • D'autres versions de noyaux sont incluses, en particulier, kernel-tmb et kernel-linus (un noyau sans extra patches). Voir la page wiki Kernel_flavours pour plus d'informations.

X Window System (X11)

Mageia 6 embarque X.Org 1.19.0.

Pilotes NVIDIA

  • Les paquets pour les derniers drivers NVIDIA (long-lived branch, release 375.66 au moment de cette publication) sont fournis dans les dépôts multimédias non libres. CUDA 8.0.61 est également inclus dans les mêmes dépôts non-libres et peut être utilisé tel que, après que les pilotes propriétaires aient été correctement configurés.
  • Pour les cartes graphiques anciennes, les pilotes NVIDIA propriétaires des branches 304 et 340 sont toujours fournis.
  • Les pilotes libres Nouveau sont également fournis. Leur performance a été considérablement améliorée au cours du cycle de diffusion de Mageia, et ils pourraient satisfaire la plupart des propriétaires de matériel Nvidia pour une utilisation courante.

Ordinateurs portables avec Optimus

Les propriétaires d'ordinateurs portables NVIDIA Optimus (processeur graphique Intel intégré et GPU NVIDIA discret) ont maintenant trois façons de bénéficier de la puissance de leur GPU discret:

  • Comme dans Mageia 5, le paquet Bumblebee peut être utilisé pour relier le moniteur au GPU NVIDIA, permettant d'accéder à sa puissance de traitement, mais avec une charge additionnelle.
  • Un nouvel outil expérimental nommé mageia-prime peut être utilisé pour configurer NVIDIA Prime pris en charge par les noyaux Linux récents et les serveurs Xorg. Il permet de passer complètement à l'utilisation du GPU NVIDIA sans la charge de Bumblebee, et est particulièrement adapté pour être utilisé avec CUDA.
  • Les pilotes libres Nouveau prennent en charge GPU Prime, ce qui peut être utilisé via la variable d'environnement DRI_PRIME=1 (sauf si le pilote NVIDIA propriétaire est utilisé par mageia-prime par exemple). Reportez-vous à la documentation de Nouveau pour voir comment configurer Xorg pour utiliser NVIDIA Prime avec DRI3.

Dans les trois cas, lors de la configuration des pilotes graphiques, il suffit de configurer la carte Intel (au moins dans la plupart des configurations Optimus), car elle est habituellement la seule connectée physiquement à un moniteur.

Pilotes vidéo AMD

  • Mageia 6 utilise les pilotes vidéo libres pour les cartes graphiques AMD / ATI, AMDGPU pour les cartes plus récentes, et Radeon pour les cartes graphiques anciennes. Les pilotes libres utilisent également le Mesa 17.1 actuel, fourni avec Mageia 6. Comparé à Mageia 5, le support matériel a été augmenté et les performances ont été améliorées pour les opérations Linux.
  • AMD ne supporte plus le pilote fglrx propriétaire, et il ne fonctionne pas avec le dernier noyau Linux, donc il ne peut pas être utilisé dans Mageia 6. Le pilote AMDGPU-PRO propriétaire ne fonctionne actuellement qu'avec X.org 1.18, donc il ne peut pas être Utilisé dans Mageia 6.
  • Dans le cas des cartes hybrides, la solution exposée précédemment avec le pilote nouveau et le préfixe DRI_PRIME=n fonctionne également, au moins avec le pilote radeon.

Pilotes d'entrée

Les pilotes clavier et souris ont été rendus obsolètes par le pilote générique evdev.

Le pilote evdev est utilisé par défaut depuis longtemps dans Mageia et il a remplacé les précédents. Nous continuions encore à empaqueter les pilotes clavier et souris comme solution de secours depuis des années, mais ils ne sont plus inclus dans Mageia. Cela signifie que si quelqu'un s'appuyait encore sur des entrées spécifiques, en utilisant les pilotes obsolètes, cette section devrait être enlevée (notez que XFdrake n'écrit plus de telles sections depuis 2009).


Le pilote libinput est désormais l'entrée générique par défaut au lieu du evdev pilote. Ce dernier est encore empaqueté dans le cas où quelqu'un en aurait besoin. Le libinput remplace également le pilote synaptics. Le pilote synaptics n'est plus automatiquement installé lorsqu'il y a un pavé tactile.

Environnements graphiques

Tous les environnements de bureau mentionnés ci-dessous sont inclus dans les dépôts en ligne de Mageia et peuvent être installés en parallèle sur tout système Mageia 6. Certains d'entre eux sont également inclus dans les médias physiques, les LiveDVD et les DVD classiques, comme spécifié dans chaque section.

Plasma

Plasma, le nouvel environnement de bureau de la communauté KDE, est fourni en version 5.8 LTS (support long terme). Plasma remplace l'environnement de bureau KDE SC 4, qui n'est plus maintenu en amont. Presque toutes les applications KDE 4 ont été migrées vers Plasma, de sorte que vous bénéficierez d'une belle expérience unifiée.

Si vous voulez essayer Plasma sous Wayland, il suffit d'installer le plasma-workspace-wayland, et il devrait apparaître dans la liste de votre gestionnaire d'affichage préféré des environnements de bureau.

Le gestionnaire d'affichage par défaut (DM) pour l'environnement Plasma est SDDM et remplace KDM désormais obsolète.

Plasma possède un LiveDVD spécifique de 64 bits et il peut également être installé à partir du DVD Classique ISO (installateur traditionnel).

GNOME

GNOME 3.24 est fourni. Il s'exécute maintenant par défaut avec Wayland, mais fournit également une session alternative "GNOME sur Xorg".

Pour ceux qui préfèrent le comportement de GNOME 2, GNOME 3 fournit aussi une session "Gnome Classic".

Cet environnement a un Live-DVD spécifique, ou il peut être installé à partir du DVD (installateur classique).

LXDE

Cet environnement très léger basé sur Gtk2 est toujours là, peut être installé à partir du DVD (installateur classique).

L'environnement de bureau très léger et basé sur GTK+2 est toujours disponible et continue d'être amélioré en amont et par notre mainteneur Mageia, même si la communauté s'est partiellement recentrée sur LXQt.

LXDE peut être installé à partir de l'ISO DVD classique (installateur traditionnel).

XFCE

XFCE 4.12 est fourni. XFCE a des LiveDVD 32 bits et 64 bits dédiés et il peut également être installé à partir du DVD Classique ISO (installateur traditionnel).

LXQT (replaçant RazorQt)

LXQt 0.11.0 est fourni.

LXQt ne peut pas être installé directement à partir de l'ISO DVD Classique (installateur traditionnel) en raison de contraintes d'espace sur les ISO. Les médias en ligne doivent être ajoutés pour activer plus d'options pendant l'installation initiale - ceci est expliqué dans documentation d'installation.

Mate

MATE 1.18.0 est fourni. Le bureau Mate est maintenant en GTK+3.

Cet environnement peut être installé à partir du DVD (installateur classique). A cause de la capacité du DVD, certaines applications comme mate-screenshot (application de captures d'écran) ne sont pas comprises dans le DVD. Les utilisateurs doivent installer le paquetage task-mate après l'installation initiale pour obtenir un environnement complet.

Cinnamon

Cinnamon 3.2 est fourni. Cet environnement peut être installé à partir du DVD (installateur classique).

Enlightenment

Le groupe de paquetages Enlightenment est livré avec E21.8 et les bibliothèques de la Fondation Enlightenment (EFL). L'EFL inclut maintenant les paquetages auparavant séparés Elementary, Evas-generic-loaders et Evas-generic-players. Sont également inclus le gestionnaire de connexion connman pour une utilisation avec l'IU Econnman de E, l'agent d'authentification Enlightenment, l'émulateur de terminal Terminology basé sur EFL, et Ephoto, la visionneuse d'image grandement améliorée d'E. Mageia 6 a de nouveau le thème Mageia par défaut.

Comme toujours, E n'inclut pas automatiquement les applications de /etc/xdg/autostart. Après l'installation, accédez au menu principal > Paramètres > Applications au démarrage et ajoutez les processus système nécessaires (par exemple, un agent de kit de stratégie d'authentification) et les applications souhaitées à démarrer lors du démarrage. Si votre installation comprend le gestionnaire de fenêtres ICE, vous pouvez choisir entre Polkit EFL et les agents Polkit d'authentification de MATE.

Au moment de la publication, il y a quelques problèmes connus. Tout d'abord, le conflit entre connman et le centre de réseau de Mageia n'a pas encore été résolu. Notez que le centre réseau est entièrement fonctionnel et Netapplet n'a pas besoin d'être ajouté aux applications de démarrage. Deuxièmement, les thèmes E17 encore dans le dépôt ne fonctionnent pas avec E21. Les thèmes mis à jour sont en préparation. Troisièmement, l’icône de notification E21, basée sur la notification SNI, ne semble pas être entièrement fonctionnelle et, depuis E20, n'a pas pris en charge les notifications Xembed. Si vous avez besoin des notifications Xembed, vous pouvez essayer d'installer le wmsystemtray.

Gestionnaires de fenêtres légers

Vous pouvez également garder votre installation Mageia 6 très légère et nous offrons une multitude de gestionnaires de fenêtres petits et efficaces. Vous pouvez trouver afterstep, awesome, dwm, fluxbox, fvwm2, fvwm-crystal, i3, icewm, jwm, matchbox, openbox, pekwm, sugar, swm,et windowmaker. Après l'installation, ils apparaissent dans le menu de connexion de votre gestionnaire d'affichage.

IceWM

Nous avons maintenant icewm et icewm-session dans le menu de connexion de votre gestionnaire d'affichage. Commençant avec IceWM 1.2.13, il y a un binaire icewm-session. Cet exécutable vous aide à gérer toutes les sous-parties IceWM (icewmbg icewmtray, icewm, le démarrage, l'arrêt, commencé dans cet ordre). vous pouvez donc utiliser icewm-session pour lancer IceWM, IceWM ne démarre maintenant que le gestionnaire de fenêtres lui-même.

Applications bureautiques

LibreOffice a été mis à jour en version 5.3. Voir les notes de version officielles pour les détails.

Claws Mail

Le comportement par défaut de Claws Mail lors de la suppression d'un message a changé. Le focus se déplace maintenant vers le message précédent et non plus le suivant. Pour revenir à l'ancien comportement, modifiez (ou ajoutez) l'option next_on_delete pour la valeur 1 dans ~/claws-mail/clawsrc. (voir bug 21300)

Applications multimédia

Maintenant que les derniers droits ont expiré en avril 2017, l'encodage mp3 est disponible dans le media Core. Le media Tainted est toujours nécessaire pour l'encodage h264 et AAC.

L'éditeur vidéo Kdenlive apporte maintenant des effets Movit à accélération GPU OpenGL 3 si vous avez du matériel compatible.

Mixxx 2.0, qui a également été rétroporté sur Mageia 5, devient professionnel, avec une très bonne base de données de la musique en temps réel, de détection de battements et de notes, mode AutoDJ.

Éditeurs

Vim a la fonction "annulation persistante" (persistent undo) activée par défaut, ce qui est maintenant la nouvelle valeur par défaut en amont. "annulation persistante" permet d'annuler, de défaire même si le fichier a été enregistré plusieurs fois, en stockant toutes les modifications dans un fichier .<fichier >.un~. Si vous préférez l'ancien comportement par défaut, ajoutez ce qui suit dans votre fichier ~/.vimrc :

 set noundofile
 set backup

Jeux

Dans la communauté Mageia, notre amour pour le logiciel libre s'étend aux jeux open source. Un grand effort a été fait au cours du cycle de la version 6 de Mageia pour empaqueter de nombreux et nouveaux jeux, rendant Mageia 6 une très bonne plate-forme pour les joueurs occasionnels ou intensifs. Vous pouvez vérifier Mageia App DB (la base de donnée des applications Mageia)pour voir une liste de tous les jeux nouveaux et mis à jour dans Mageia 6. La section suivante donnera seulement quelques exemples cueillis dans chaque catégorie de jeux.

Nouveau dans Mageia 6

  • Aventure/jeu de rôle : Gearhead, KeeperRL, NetHack, RogueBox Adventures
  • Arcade : CaveExpress, Goat Attack, Jump 'n Bump, Lugaru, ReTux
  • Cartes/plateau : Pentobi
  • Puzzles : CavePacker, FreeTumble, JAG, Minilens, The Butterfly Effect, Wizznic
  • Jeu de tir : No Gravity, The Battle for the Solar System, Word War vi
  • Simulation: Endless Sky, Sar 2
  • Stratégie : Advanced Strategic Command, LorsAWar!, Tanks of Freedom, Wyrmsun

Mises à jour notables

La liste suivante n'est pas exhaustive.

  • Aventure/jeu de rôle : Angband, Crawl, HyperRogue, OpenMW, Tales of Maj'Eyal
  • Arcade : C-Dogs SDL, Emilia Pinball, Extreme Tux Racer, OpenClonk, SuperTux
  • Cartes/plateau : Auale, Auralquiz, Crafty, GnuChess
  • Puzzles: Gottet, Hexalate, Sudokuki, Tanglet
  • Jeu de tir : FreeDoom, Red Eclipse, Warsow, Xonotic
  • Simulation: FlightGear, Minetest, Naev, Speed Dreams, Stunt Rally, Trigger Rally
  • Stratégie : 0 A.D., Battle for Wesnoth, ColoBot, Freeciv, MegaGlest, OpenDungeons, OpenTTD, Pioneer

Plates-formes de jeux et outils

Mageia est livré avec un ensemble d'outils et plates-formes de jeu agréables, parmi lesquels :

  • Lutris, une plateforme de jeux pour Linux gratuite et open source. Elle vous permet d'installer et de gérer vos jeux dans une interface unifiée, par exemple des jeux Linux à partir de Desura ou de Steam, jeux Windows dans Wine, des jeux open source compilés statiquement, etc.
  • Steam, la plate-forme bien-connue (non-libre) de distribution pour les jeux commerciaux
  • Beaucoup d'émulateurs modernes pour presque toutes les consoles.

Outils de développement de jeux

Pour Mageia 6, un effort fort a été fait sur l'empaquetage des outils libres et open source pour les développeurs de jeux, parmi lesquels:

  • Blender, un outil majeur de modélisation 3D (et bien plus encore!)
  • Godot Engine, un moteur de jeu à la fine pointe de la technologie 2D et 3D avec un rythme constant de développement communautaire
  • Krita, une application de peinture numérique pour 2D art
  • Love2D, un framework Lua pour les jeux 2D
  • Panda3D, un cadre 3D pour développer des jeux Python et C ++
  • RenderDoc, un outil de débogage pour le rendu graphique

Éducation

Mageia 6 est livrée avec les deux versions ancienne et nouvelle de gcompris. L'ancienne est basé sur GTK+ Toolkit et contient lpus d'activités, la nouvelle utilise qt5 et apporte quelques nouvelles activités. Nous faisions partie des donateurs en février 2015 afin d'améliorer l'interface graphique de ce projet important.

Développement Logiciel

Compilateurs et outils

GCC a été mis à jour en version 5.4.0, GDB en 7.12, Valgrind en 3.12.0, LLVM en 3.9.1. LLDB est aussi empaqueté.

libvirt et virt-manager prennent maintenant en charge l'UEFI dans les VMs (installer edk2-ovmf-x64).

Firebird a été mis à jour en version 3.0.1.

IPthyon a été mis à jour en version 5.0.0 LTS (version support long terme).

La plupart des bibliothèques ont été mises à jour avec les versions stables récentes, tels que Qt 5.6.2 et GTK+ 3.22.16. Tcl/Tk est en version 8.6.5.

Groupe de langages

Python3 a été mis à jour en 3.5.3, Python to 2.7.13, et lorsque c'est possible, tous les modules Python sont fournis pour Python 2 et Python 3.

Perl a été mis à jour en 5.22.3.

Un travail important a été fait pour simplifier la pile Java qui était difficile à maintenir dans Mageia 5.

Ruby a été mis à jour en version 2.2.5p319.

Rust est en version 1.18.0 et son empaquetage est maintenant synchronisé avec le Rust SIG de Fedora, auquel les packgeurs Mageia contribuent directement. Il sera mis à jour pendant la durée de vie du support de Mageia 6 pour suivre de nouveaux développements.

KDE Frameworks 5

L'une des principales étapes de cette version, Mageia 6 apporte KDE Frameworks(en) en version 5.32.

Divers

Nextcloud 11 remplace ownCloud. C'est à la fois une migration et plusieurs étapes de mises à jour. Le logiciel ownCloud est limité dans sa capacité à sauter des versions de mises à jour intermédiaires, donc des installations itératives à partir des backports Mageia 5 doivent être réalisées AVANT la mise à niveau de Mageia. Veuillez lire sa page wiki OwnCloud#Upgrading(en).

Mise à niveau depuis Mageia 5

Avant de mettre à niveau, veuillez prendre connaissance de la page des problèmes connus (Errata).

La possibilité de mettre à niveau Mageia 5 vers Mageia 6 est supportée, et a été mise au point finement pendant ces derniers mois. Mais comme toujours, il est très conseillé de sauvegarder les données importantes avant la mise à niveau et de vous être assuré d'avoir fait toutes les mises à jour de Mageia 5 (en particulier rpm et urpmi). La mise à niveau directement depuis Mageia 4 ou une autre distribution n'est pas supportée.

Si vous désirez mettre à niveau un système 64 bits, il peut contenir du logiciel 32 bits, ce n'est pas un problème à la condition qu'il ne contienne pas des bibliothèques de développement, on les reconnaît au mot "devel" dans leur nom. Pour savoir si votre système contient de telles bibliothèques, vous pouvez utiliser la commande :

rpm -qa --queryformat "%{NAME}-%{version}-%{RELEASE}-%{ARCH}\n" |grep i586 |grep devel

et vous devez désinstaller ces bibliothèques avant la mise à niveau.

Si des dépôts de tiers, tels que Google, ont été ajoutés lors de l'utilisation de Mageia 5, inclure /etc/urpmi/urpmi.cfg dans les "données importantes" à sauvegarder. Le contenu de ce fichier peut ensuite être utilisé pour ajouter à nouveau les dépôts tiers, après la mise à niveau.

Si vous possédez un serveur ou un client owncloud sur Mageia 5, consulter OwnCloud#Upgrading (en) avant la mise à niveau vers Mageia 6.

Il existe plusieurs façons de mettre à niveau une version de Mageia précédente.

Attention : La mise à niveau par un support Live (CD ou DVD) n'est pas possible, puisque l'image disque Live est copiée directement vers le système cible.

Si vous voulez mettre à jour une précédente installation de Mageia qui n'est PAS en UEFI, vers une Mageia 6 en mode UEFI, vous devez faire une installation complète. La mise à niveau directe n'est pas prise en charge.

Mise à niveau par internet

L'applet de notification des mises à jour vous notifiera qu'une nouvelle version de Mageia est disponible et vous demandera si vous souhaitez faire la mise à niveau. Si vous acceptez, la mise à niveau se déroulera sans autre intervention. Si vous avez désactivé l'applet, ou si elle ne tourne plus de manière automatique pour une raison quelconque, vous pouvez lancer la mise à niveau soit en utilisant l'interface graphique (mgaonline) ou la ligne de commande (urpmi). Les deux méthodes sont détaillées ci-après.


Installez d'abord toutes les mises à jour avant de faire la mise à niveau et vérifiez qu'il vous reste assez d'espace disponible (au moins 2Gio, selon votre configuration) avant de commencer.

Notepad.png
À noter !
Utilisez une connexion Internet filaire si possible, en particulier lorsque vous utilisez des pilotes Wifi (wlan) non libres

Mise à niveau en ligne, en utilisant mgaonline (interface graphique/GUI)

Si Mageia Online n'affiche pas une icône bleue dans la barre d'état vous offrant l'option de mise à niveau vers la nouvelle version de Mageia :

1. Assurez-vous que votre système est complètement à jour en appliquant toutes les mises à jour disponibles.

https://doc.mageia.org/mcc/6/fr/content/MageiaUpdate.html

2. Dans le Centre de Contrôle Mageia / Gestion des Logiciels / Configurer la fréquence des mises à jour, assurez-vous que l'option "Rechercher les nouvelles versions par défaut" est sélectionnée.

https://doc.mageia.org/mcc/6/fr/content/mgaapplet-config.html

3. Regardez dans votre dossier d'accueil pour un répertoire caché, /.MgaOnline. S'il existe un fichier mgaonline dans ce répertoire, alors supprimez ce fichier.

Après un redémarrage, l'icône de mise à niveau bleue doit apparaître lorsque Mageia Online vérifie les mises à jour.

Sinon, vous pouvez lancer le processus de mise à niveau en entrant dans un terminal:

su
mgaapplet-upgrade-helper --new_distro_version=6

Il vous informera de la disponibilité de la nouvelle distribution Mageia 6, configurera les sources des médias Mageia et commencera la migration.

Il a été constaté qu'une mise à niveau à partir de KDE 4 peut conduire temporairement à un écran noir ou à une boite de dialogue sans texte à la fin du processus de mise à niveau. Ceci est dû au remplacement de pièces essentielles de KDE 4 par celles de Plasma 5. Le phénomène dépend également des pilotes graphiques). Si vous obtenez une boîte de dialogue sans texte, le bouton de droite permet de redémarrer, c'est le choix à effectuer.

Pour éviter ce problème, effectuez la mise à niveau depuis un environnement de bureau léger, tel que IceWm ou à partir de la ligne de commande (voir ci-dessous).

Mise à niveau en ligne, en utilisant urpmi (ligne de commande/CLI)

Cette méthode est utile lorsque la partition root est chiffrée, comme le système démarré est déjà en décryptage de la partition.

Il existe plusieurs façons d'obtenir une interface en ligne de commande (CLI).

La meilleure méthode pour effectuer une mise à niveau est d'utiliser le niveau d'exécution 3, de sorte que le serveur X et l'environnement graphique ne sont pas en cours d'exécution.

Par conséquent, la mise à niveau devrait être plus propre en utilisant le niveau d'exécution 3 qu'à l'aide d'une application de terminal comme moins de programmes sont en cours d'exécution et qui pourraient potentiellement perturber la mise à niveau.

Le niveau d'exécution 3 peut être activée par l'ajout de " 3 " à la ligne de commande du noyau dans le menu grub.lst puis en redémarrant le système afin d'obtenir une invite de connexion.

Il est sage d'exécuter "script upgrade_log.txt " pour capturer les messages de mise à niveau juste au cas où une panne se produirait. Utiliser "Quitter" pour quitter le "script".

Vous pouvez aussi faire la mise à niveau en utilisant urpmi à partir de votre émulateur de terminal.
Voici les étapes générales de mise à niveau :

  • Supprimer toutes les sources existantes des médias sur votre système en exécutant cette commande en tant qu'utilisateur root dans un terminal:
su
urpmi.removemedia -a
  • Ajouter les sources en ligne de Mageia 6 :
    • En utilisant la méthode de LA LISTE DES MIROIRS (ce qui sélectionnera automatiquement un miroir en fonction de votre situation géographique):
    su
    urpmi.addmedia --distrib --mirrorlist 'http://mirrors.mageia.org/api/mageia.6.$ARCH.list'
    (urpmi sait ce qu'il faut substituer à $ARCH)
    • Utiliser un miroir de médias spécifique :
    su
    urpmi.addmedia --distrib <mirror_url>
    Vous pouvez récupérer la variable mirror_url en utilisant l'application web des miroirs Mageia
  • Enfin, commencer la mise à niveau :
su
urpmi --replacefiles --auto-update --auto
  • Il est préférable d'exécuter la commande ci-dessus deux fois, parce que certains paquetages peuvent être téléchargés sans être installés la première fois.
Notepad.png
À noter !

Il est parfois bon de tester la mise à niveau avant de procéder.
Avec cette commande : urpmi --replacefiles --auto-update --auto --download-all --test, tous les paquets sont téléchargés et la mise à niveau est seulement simulée.

Si le résultat est bon, vous pouvez faire la mise à niveau pour de vrai avec la commande urpmi --replacefiles --auto-update --auto --download-all

En utilisant le DVD classique de Mageia 6 pour la mise à niveau

Vous pouvez utiliser le DVD classique de Mageia 6 (donc non-Live) pour faire une installation propre, mais aussi pour faire une mise à niveau depuis la version Mageia 5. Pour mettre à niveau :

  • Démarrez sur le DVD et assurez vous qu'il démarre dans le même mode (UEFI ou BIOS) que celui utilisé pour installer Mageia 5.
  • Sélectionnez "Install Mageia 6" dans le menu Grub (le chargeur d'amorçage).
  • Sélectionnez l'option de Mise à jour dans l'installeur (programme d'installation)

Il est recommandé que les dépôts en ligne soient configurés, si possible, au cours de la mise à jour parce que le DVD ne contient qu'une partie de l'ensemble complet des dépôts en ligne de Mageia. Cela est particulièrement important si vous utilisez des paquets 32bits importants dans une installation 64bits, car l'iso 64bits ne contiendra que les packages de 64bits, de telle sorte que la mise à niveau risque d'échouer si vous n'ajoutez pas les dépôts en ligne.

En outre, il est possible que Mageia 5 ait reçu une mise à jour d'une version de logiciel plus récente que celle disponible sur l'ISO. Lorsque cela se produit, la mise à jour peut échouer. Comme il est impossible, au moment où les ISOs sont testées, de prévoir quels paquets de Mageia 5 peuvent être mis à jour dans l'avenir, les mises à niveau hors ligne (c'est-à-dire mises à niveau tentées sans configurer les dépôts en ligne) ne sont pas pris en charge.

Au premier redémarrage, utilisez la commande 'urpmi --auto-update' pour s' assurer que tous les paquets ont été mis à jour.

Problèmes connus

Les principaux problèmes connus et présents sur la dernière version des ISOs de Mageia sont décrits sur la page d'Errata.

Dépréciation de la sécurité partagée dans Samba

Si le serveur Samba ne démarre plus après une mise à niveau vers Mageia 6, modifiez security=share par security=user dans /etc/samba/smb.conf et redémarrez le service Samba.

Dépréciation des clés DSA dans openSSH

OpenSSH 7.0 supprime les clés DSA et les ignore par défaut. Pour permettre leur utilisation jusqu'à ce que vous commutez sur les touches RSA, ajoutez PubkeyAcceptedKeyTypes +ssh-dss dans ~/.ssh/config

Pour plus de détails, reportez-vous à la section "Modifications potentiellement incompatibles" dans notes de version OpenSSH 7.0

ls met par défaut les caractères spéciaux/espaces entre apostrophes

Le développement en amont a changé le formatage de sortie par défaut de l'utilitaire ls. Les noms de fichiers avec des espaces ou d'autres caractères non-alphanumériques sont maintenant mis entre apostrophes par défaut, en modifiant l'alignement. Alors que ce type de sortie permet de copier/coller plus facilement dans la console, il peut également rendre la lecture plus difficile. Pour rétablir le comportement traditionnel, utilisez le commutateur -N, --literal ou exportez QUOTING_STYLE=literal.

Pour plus de détails et de pointeurs, voir une question correspondante sur stackexchange.

Paquetages obsolètes

get-skype est maintenant obsolète, car les versions classiques de Skype pour Linux ont cessé d'être prises en charge par Skype le 1er juillet 2017. Il existe une nouvelle version Skype sur le Web qui peut être installée directement à partir du site Web de Skype en sélectionnant la version RPM ici. Notez que seuls les systèmes 64 bits sont pris en charge.

Signaler des bugs

Vous pourrez trouver notre bugzilla ici, mais s'il vous plait, consultez les Errata avant de signaler un bug. Si vous n'avez pas encore de compte Mageia, vous pouvez en créer un : https://identity.mageia.org/. Si vous ne savez pas comment rapporter un bug, consultez cette page(en).